Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Châtiment corporel des femmes et criminalisation des homosexuels : Québec solidaire condamne l'organisation d'une conférence aux idées extrémistes au Québec

QUÉBEC, le 18 oct. 2011 - Québec solidaire s’inquiète des positions rétrogrades sur le châtiment corporel des femmes et la criminalisation de l’homosexualité véhiculées par les dirigeants de IERA (Islamic Education and Research Academy) qui tiendront une conférence à Montréal cette semaine.

« C’est avec consternation que nous avons appris que cet organisme britannique tiendrait une conférence organisée par l’Association musulmane de l’Université Concordia. Nous sommes farouchement attachés à la liberté d’expression, mais pas au point de laisser des individus prêcher librement la criminalisation de l’homosexualité et le châtiment des femmes », s’insurge Françoise David, présidente et porte-parole de Québec solidaire. Mme David rappelle que la violence conjugale et la discrimination basée sur l’orientation sexuelle sont des actes illégaux au Canada.

« Le régime des mollahs en Iran pourchasse les homosexuels et institutionnalise la violence faite aux femmes : une actrice a dernièrement été condamnée à 90 coups de fouet pour avoir joué dans un film évoquant les difficultés faites aux artistes en Iran. Pour Québec solidaire, c’est extrêmement grave et ces idées doivent être combattues partout où elles émergent et se pratiquent. Le gouvernement canadien serait bien inspiré, comme ses homologues allemands et américains, d’y réfléchir à deux fois avant d’octroyer des visas à des personnes qui prônent ce genre d’idéologie », juge Amir Khadir, député solidaire de Mercier.

Québec solidaire déplore qu’au moment même où une mère de famille mexicaine victime de violence conjugale, Paola Ortiz, est expulsée du Canada, les autorités canadiennes laissent entrer au Canada Abdur Raheem Green, un des dirigeants de l’IERA. De plus, ils octroient la citoyenneté à plusieurs des hauts responsables du gouvernement iranien, dont le PDG de la plus grande banque publique iranienne, Mahmoud Reza Khavari, lié au clan Ahmadinejad et soupçonné de détournement de plus de trois milliards de dollars.

Renseignements :

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...