Édition du 15 décembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

De Mexico à Montréal, basta le libre-échange !

31 janvier 2014

Montréal, le 31 janvier 2014 - Ce vendredi 31 janvier, dans le cadre de la Journée intercontinentale d’action contre le Partenariat transpacifique et la mondialisation néolibérale, des actions auront lieu dans plusieurs villes d’Amérique du Nord pour dénoncer ce partenariat et le libre-échange en général, un système qui contribue à accroître les inégalités et se développe non démocratiquement dans l’intérêt premier des grandes entreprises et transnationales.

ATTAC-Québec en sera en étant représentée par Dominique Bernier au sein de la délégation québécoise qui participe actuellement au Forum multisectoriel nord-américain « Les 20 ans de l’ALÉNA : BASTA du libre-échange ! » à Mexico. Ce forum culminera avec une grande marche ce vendredi, tandis qu’à Montréal, un rassemblement citoyen aura lieu à midi, devant les bureaux du gouvernement fédéral, au Complexe Guy-Favreau. Celui-ci est une initiative du chapitre de Montréal du Conseil des Canadiens et des Raging Granies, avec la participation d’ATTAC-Québec, Eau Secours !, Universities Allied for Essential Medicines, GRAN (Grandmothers Advocacy Network) et la CSN, entre autres.

« Il est temps de sortir du discours affairiste pour reconnaître et évaluer sérieusement les conséquences négatives du libre-échange sur la démocratie, les pouvoirs publics, les services publics et financiers, l’environnement entre autres », avance Claude Vaillancourt, président d’ATTAC-Québec. « Si ces ententes sont si bonnes pour nous, qu’on cesse de les négocier en secret et qu’on en débatte en laissant la population donner – ou non – son accord. »

Les gouvernements refusant de rendre publics les textes de l’Accord économique et commercial global (AÉCG) entre le Canada et l’Union européenne, l’association invite la population à signer cette pétition avant le 6 février pour exiger leur divulgation.

Négocié avec 9 autres pays de la zone du Pacifique, dans un manque total de transparence, le Partenariat transpacifique (PTP) inquiète aussi et suscite des mobilisations dans tous les pays concernés. « Des fuites nous ont permis de constater que le coût des médicaments augmentera considérablement. La population est-elle d’accord avec ça ? Le gouvernement canadien protégera-t-il la gestion de l’offre ? Négociera-t-il la culture ? Il faut faire la lumière sur ce partenariat, » précise Claude Vaillancourt. »

Pour connaître toutes les activités organisées ce 31 janvier, consulter cette carte interactive : http://bit.ly/1frYRaI

ATTAC, l’Association québécoise pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne, est une association citoyenne non partisane présente dans 40 pays. Fondée en 2000, ATTAC-Québec s’applique à faire connaître les enjeux qui accompagnent la mondialisation financière, en particulier la taxation des transactions financières, les paradis fiscaux et le libre-échange. L’association fait partie, entre autres, de la Coalition opposée à la tarification et la privatisation des services publics, du Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC), du Réseau pour le commerce juste, de la Coalition Eau Secours, du groupe Échec aux paradis fiscaux et est en lien avec le Réseau pour la justice fiscale/Québec.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...