Édition du 30 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Travail

Des gestes concrets pour les travailleurs d'expérience, réclame le Réseau FADOQ

MONTRÉAL, le 18 nov. 2021 - Le gouvernement du Québec doit profiter de sa mise à jour économique du 25 novembre pour inviter les travailleurs et travailleuses d’expérience à revenir ou demeurer sur le marché du travail en leur proposant de nouveaux incitatifs attrayants, ce qui aidera à réduire la pénurie de main-d’œuvre.

« Les incitatifs fiscaux que nous proposons mettraient en place des conditions gagnantes pour augmenter la proportion de travailleurs de 60 ans et plus sur le marché de l’emploi », déclare la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman.

Miser sur les travailleurs d’expérience

L’ajout du crédit d’impôt pour prolongation de carrière a montré des résultats intéressants, mais le gouvernement Legault doit en faire plus pour maintenir des travailleurs de 60 ans et plus sur le marché du travail. Le Réseau FADOQ propose des mesures qui peuvent être instaurées rapidement :

- Modifier le crédit pour la prolongation de carrière afin d’en faire un crédit d’impôt remboursable et le bonifier ;

- Prolonger la bonification du Régime de rentes du Québec (RRQ) jusqu’à 75 ans, à raison de 8,4 % par année travaillée ;

- Offrir la possibilité pour un travailleur actif retirant sa rente de retraite d’arrêter de verser ses cotisations au Régime de rentes du Québec. En contrepartie, la rente versée ne pourra pas être bonifiée et ne variera qu’en fonction du taux d’indexation ;

- Doubler la période pendant laquelle une personne peut décider de cesser de recevoir sa rente du RRQ afin de retourner sur le marché du travail.

Aider les aînés à faible revenu

Lors de cette mise à jour économique, le ministre des Finances, Eric Girard, doit aussi donner un coup de pouce financier aux personnes aînées alors que le coût de la vie ne cesse d’augmenter.

« Le gouvernement Legault doit absolument voler au secours des aînés les moins nantis. Plusieurs ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Le ministre Girard doit être attentif à nos suggestions afin d’éviter que plus d’aînés se retrouvent en situation de précarité financière », affirme Mme Tassé-Goodman.

La situation financière de plusieurs aînés à faible revenu a été chamboulée par la pandémie et la hausse constante de l’indice des prix à la consommation. Le Réseau FADOQ demande que de l’argent leur soit remis directement. Voici des mesures qui leur permettraient d’améliorer leur situation financière rapidement :

- Instaurer une subvention (ou une couverture par la RAMQ) renouvelable tous les cinq ans aux personnes de 65 ans et plus à faible revenu pour l’achat d’une prothèse dentaire, de lunettes et/ou d’appareils auditifs ;

- Rehausser le crédit d’impôt pour soutien aux aînés afin qu’il atteigne 500 $ pour une personne seule et 1000 $ pour un couple ;

- Doubler le crédit d’impôt pour activités des aînés afin que le montant alloué atteigne 80 $ annuellement ;

- Augmenter la somme versée par le biais du programme Allocation-logement afin de la porter à 150 $ mensuellement et indexer ce montant annuellement. Il s’agit d’une mesure qui s’appliquerait à tous les Québécois au moment où sévit une crise du logement sans précédent.

Les personnes vieillissantes ont des dépenses courantes qui peuvent être plus importantes que celles d’autres groupes d’âge, notamment en ce qui concerne les soins dentaires, les soins pour les yeux ainsi que pour l’achat de médicaments. Le gouvernement doit aider les personnes aînées à faible revenu afin qu’elles puissent continuer à subvenir à leurs besoins de base sans négliger leur santé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Travail

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...