Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Droit de grève du personnel de soutien en éducation en Ontario - Le plus grand regroupement de syndicats du personnel de soutien scolaire québécois grandement préoccupé

MONTRÉAL, le 3 nov. 2022 - « Nous sommes solidaires avec le personnel de soutien en éducation de l’Ontario. C’est très préoccupant ce qui se passe là-bas. Le secteur scolaire de la FEESP-CSN représente plus de 35 000 employé-es de soutien au Québec. Impossible de ne pas se sentir interpelés », déclare Annie Charland, présidente du secteur scolaire de la Fédération des employées et employés des services publics (FEESP-CSN).

Le gouvernement ontarien a déposé lundi un projet de loi qui impose une convention collective aux travailleuses et aux travailleurs de soutien en éducation pour une durée de quatre ans, les empêchant d’exercer leur droit de grève et leur droit fondamental à la négociation si le projet de loi était adopté. « Tout cela est contraire à la Charte canadienne des droits et libertés, qui protège pourtant ces deux droits. C’est une dérive très inquiétante de la part d’un gouvernement provincial, qui en agissant ainsi, contribue à ne pas écouter et à appauvrir les travailleuses et travailleurs de soutien en éducation », poursuit Mme Charland.

Madame Charland souligne à quel point les conditions de travail du personnel de soutien sont difficiles. « En Ontario, les problèmes de rétention et d’attraction chez le personnel de soutien sont graves considérant la surcharge de travail et la précarité, qui sont extrêmement importantes. La solution, ce n’est pas d’assommer les travailleuses et les travailleurs avec une loi bazooka. La solution, c’est de négocier de bonne foi en cherchant à améliorer concrètement les conditions de travail. Ici, au Québec, nos propres négociations sont sur le point de commencer et nos conditions de travail sont toutes aussi difficiles. Être témoin de ce qui se passe chez nos voisins nous préoccupe grandement. Il faut absolument que les droits des travailleuses et des travailleurs de soutien soient respectés », termine-t-elle.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...