Édition du 19 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Grève à la TÉLUQ

Pour préserver la qualité de la formation

Depuis plus de quarante-cinq ans, les membres du Syndicat des tuteurs et tutrices de la télé université (STTTU) assurent l’encadrement des étudiantes et des étudiants de l’institution, leur offrant un suivi pédagogique individualisé dans un contexte de formation à distance. Au fil des années, des centaines de milliers d’étudiantes et d’étudiants ont été accompagnés, ayant ainsi accès à une formation de qualité, souvent dans des conditions difficiles. Même si l’encadrement à distance n’est pas toujours facile, les enseignants expérimentés et compétents membres du STTTU ont su relever le défi et permettre à des générations d’étudiants d’obtenir les compétences et la formation auxquelles ils aspiraient.

Tiré de l’Unité, journal du Conseil Central du Montréal Métropolitain (CSN)

Malheureusement, l’université TÉLUQ s’est lancée récemment dans un projet de restructuration qui menace son modèle pédagogique, pourtant éprouvé depuis des décennies. Prétextant des difficultés financières, la direction ne propose rien de moins que d’offrir trois fois moins de temps d’encadrement aux étudiantes et aux étudiants et de confier ce travail à une nouvelle catégorie de personnel, les professeur-es sous contrat, qui n’ont pas l’expérience des tuteurs et tutrices. Sans consulter ces derniers, l’administration s’est lancée dans un projet potentiellement dévastateur pour la qualité de la formation et la réussite. Ce n’est pas aux membres du STTTU et à la population étudiante de faire les frais des mauvaises décisions de la direction !

Les conséquences de la restructuration ont également été dramatiques pour plusieurs tuteurs et tutrices, certains perdant plus de 90 % de leurs assignations. Ce projet insensé et unilatéral en a plongé plusieurs dans la précarité, leur retirant non seulement leur gagne-pain, mais encore un travail valorisant et essentiel pour les étudiants.

C’est dans ce contexte qu’ont commencé les négociations en juillet 2017. Face à un employeur qui ne semble souhaiter rien d’autre que l’élimination de leur catégorie d’emploi, les membres du STTTU ont fait preuve d’ouverture et ont négocié de bonne foi afin d’assurer l’avenir de leur profession, de leur institution, ainsi que de la qualité de la formation qui y est offerte. Jusqu’à maintenant, la direction est demeurée inflexible et n’a démontré aucune volonté réelle d’en venir à un règlement. Jamais la TÉLUQ n’a démontré le moindre respect pour les qualifications et l’expérience des tuteurs et tutrices, ni pour leur dévouement envers la réussite des étudiantes et des étudiants.

Face à l’attitude méprisante des patrons, le STTTU a déclenché une grève générale illimitée le 28 janvier. La qualité de l’enseignement est au cœur des revendications, ainsi que la reconnaissance de la qualité du travail des tuteurs et tutrices. Certes, les membres du STTTU luttent pour préserver leur emploi : mais s’ils le font, c’est parce qu’ils sont au cœur du projet pédagogique de la TÉLUQ et de la réussite des étudiants. Plus encore, c’est l’avenir de l’enseignement à distance dans l’ensemble du réseau de l’Université du Québec et celui des cégeps qui serait menacé si les directions des universités et cégeps imitaient la TÉLUQ dans le nivellement par le bas des conditions d’étude . Nous devons résister à une telle dévalorisation de la formation, et appuyer les membres du STTTU dans leur lutte.

Après 18 mois de pourparlers, il est plus que temps que la TÉLUQ commence à négocier véritablement, de bonne foi et avec ouverture. Depuis 1972, les tuteurs et les tutrices travaillent à la réussite des étudiants de la TÉLUQ : elles et ils n’acceptent pas de voir la qualité de la formation diminuer, et exigent d’obtenir des conditions de travail qui le garantissent. La TÉLUQ ne doit pas scier la branche sur laquelle elle est assise !

Solidarité avec le STTTU !

Syndicat des tuteurs et tutrices de la Télé-université - CSN (STTTU)

Pour de plus amples renseignements sur le STTTU, visitez http://stttu.ca/et suivez-nous sur Facebook (https://www.facebook.com/stttu.ca/).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...