Édition du 15 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Histoire

Il y a 100 ans, Rosa Luxembourg était emprisonnée par les autorités allemandes

World Socialist Web Site, 16 février 2015,

Traduction, Alexandra Cyr,

Le 18 février 1915, la révolutionnaire marxiste Rosa Luxembourg était emprisonnée par les autorités allemandes parce qu’elle s’opposait à la guerre impérialiste déclenchée en août 1914.

Elle a passé un an dans la prison pour femme de la Barnimstrasse à Berlin. Elle y a écrit La crise de la sociale démocratie allemande aussi appelée la brochure de Junius, pseudonyme qu’elle avait choisi pour dissimuler aux autorités de la prison qu’elle en était l’auteure. Elle était l’opposante la plus connue des positions de droite au sein de la Sociale démocratie allemande. Elle avait critiqué haut et fort la décision de l’aile parlementaire du SPD de voter en faveur du financement de la guerre en août 1914. C’était une trahison des principes du socialisme international.

Suite à ce vote elle a écrit : « Jamais encore dans l’histoire des luttes ouvrières, ni depuis qu’il y a des partis politiques, aucun parti, après cinquante ans de croissance, après avoir accédé au pouvoir, après avoir rallié des millions de partisans-nes à sa cause, ne s’est si complètement et ignomigneusement coupé de sa force politique que ne l’a fait en moins de vingt-quatre heures, la sociale démocratie ».

Immédiatement après cette trahison du SPD, Rosa Luxembourg et Karl Liebknecht ont formé le Groupe international à l’intérieur du SPD. C’était un courant révolutionnaire, internationaliste contre les positions pro-guerre à l’intérieur du Parti et de la classe ouvrière.

À peine quelques jours après le déclenchement de la guerre des centaines de milliers de travailleurs-euses ont manifesté à Berlin contre les plans guerriers des pays impérialistes. Six mois après le début de la guerre l’hostilité contre les coûts entraînés se répandait dans la classe ouvrière.

L’arrestation de R. Luxembourg était une tentative de la faire taire. La direction opportuniste du SPD et la classe dirigeante allemande craignaient un soulèvement de la classe ouvrière qui s’opposait à la guerre.

Deux semaines plus tôt, Karl Liebknecht avait été censuré par l’aile parlementaire du SPD parce qu’il n’avait pas respecté les politiques du parti et il avait été intégré (conscrit) dans l’armée. Que ce soit à l’égard de K. Liebknecht ou de R. Luxembourg, la direction du SPD n’a rien fait pour contrer les attaques de l’État contre eux.

Sur le même thème : Histoire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...