Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Unifor conclut une entente tard en soirée avec le CN

OTTAWA, le 23 févr. 2015 - Unifor a conclu une entente tard en soirée avec le CN, évidant un lock-out de 4 800 travailleurs.

« Nous sommes heureux d’avoir pu conclure une entente négociée et éviter un lock-out national majeur de nos membres », a déclaré Jerry Dias, président d’Unifor. « Nous avons réussi à trouver des solutions aux préoccupations soulevées par nos membres, et c’est à la table de négociation que nous pouvons y arriver le mieux. » Jerry Dias a souligné que l’entente est endossée à l’unanimité par tous les comités de négociation d’Unifor.

Des assemblées de ratification seront organisées partout au pays au cours des trois prochaines semaines. Les détails de l’entente seront divulgués après la ratification. 

Le Service fédéral de médiation et de conciliation a assisté les pourparlers entre Unifor et le CN. Les négociations ont repris ce matin à Ottawa après une rencontre des hauts dirigeants hier, ce qui a permis d’ouvrir la voie au sujet de plusieurs obstacles qui posaient problème. Unifor s’est engagé devant les médiateurs fédéraux à ne pas interrompre le service de train de Montréal si le CN décrète un lock-out des membres d’Unifor. 

Unifor a six conventions collectives avec le CN qui couvrent les mécaniciens, le personnel clérical, les conducteurs d’excavatrice, les mécaniciens de locomotives (Savage Rail) et les chauffeurs de camion. La section locale 100 d’Unifor représente les métiers spécialisés des ateliers mécaniques et le Conseil 4000 d’Unifor représente le personnel des services intermodaux, des mécaniciens et des chauffeurs propriétaires. Avec plus de 4 800 membres, Unifor est le plus grand syndicat au CN.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...