Édition du 14 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Inaction du gouvernement Legault - Nouvelle journée de grève des fédérations du réseau collégial de la CSQ

MONTRÉAL, le 12 mai 2021 - Les activités de plusieurs cégeps, à travers la province, seront bousculées demain alors que les syndicats des trois fédérations du réseau collégial de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) tiendront une nouvelle journée de grève.

Les présidentes de la Fédération du personnel de soutien de l’enseignement supérieur (FPSES-CSQ) et de la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ), Valérie Fontaine et Lucie Piché, ainsi que le président de la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ), Éric Cyr, soutiennent que c’est l’inaction du gouvernement Legault qui les oblige à recourir à ce moyen de pression.

« Le premier ministre François Legault a lancé un appel afin d’accélérer la négociation. Nous aimerions quand même lui rappeler qu’il est plus que temps puisque nous sommes à la table de négociation depuis longtemps avec des mandats clairs pour négocier. On ne peut pas en dire autant de nos vis-à-vis patronaux, et, si la négociation s’étire, ce n’est certainement pas de notre faute », précisent les trois leaders syndicaux.

Confiance ébranlée à l’endroit du gouvernement

Les présidences des trois fédérations de la CSQ du réseau collégial dénoncent donc ce double discours du côté gouvernemental, qui ne contribue pas à améliorer la confiance des organisations syndicales, dans cette négociation, à l’endroit du gouvernement.

« Cette deuxième journée de grève de nos syndicats aurait très bien pu être évitée si le premier ministre l’avait voulu. Il lui suffisait de bonifier son cadre financier actuel, qui est nettement insuffisant, et faire de nouvelles propositions plus conformes à la hauteur des besoins et défis importants que nous rencontrons dans le réseau collégial », stipulent les porte-parole des trois fédérations collégiales.

Près de 10 000 travailleuses et travailleurs en grève

Ce sont donc près de 10 000 enseignantes et enseignants, membres du personnel de soutien et du personnel professionnel qui seront sur les lignes de piquetage demain à l’occasion de cette journée de grève.

Fédération du personnel de soutien de l’enseignement supérieur (FPSES-CSQ)

La FPSES-CSQ représente près de 5 000 membres œuvrant dans treize établissements du secteur collégial, trois du secteur universitaire et quatre organismes de services en éducation. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), qui représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l’éducation. La CSQ est l’organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...