Édition du 2 mars 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

La FTQ salue le parcours de Gaétan Morin et l'arrivée de Janie C. Béïque, qui devient la première femme à la tête du Fonds de solidarité FTQ

MONTRÉAL, le 24 janv. 2021 - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), à l’origine de la création du Fonds de solidarité, tient à saluer le départ de son président et chef de la direction depuis 2014, Gaétan Morin et à lui souhaiter une excellente retraite, bien méritée. « Gaétan a été un grand leader tout au long de sa carrière qu’il a entamée en 1989 au Fonds de solidarité en tant que de conseiller financier. Il a su mettre en place tous les outils permettant au Fonds d’être un partenaire incontournable du développement économique du Québec, tout en permettant à des milliers de travailleuses et travailleurs d’épargner pour leur retraite », déclarent le président et le secrétaire général de la FTQ, Daniel Boyer et Denis Bolduc.

Une première femme à la tête du Fonds de solidarité FTQ

Pour succéder à Gaétan Morin, qui quittera officiellement ses fonctions le 31 mars prochain, le Fonds de Solidarité FTQ a procédé à la nomination de Mme Janie C. Béïque au poste de présidente et cheffe de la direction. « À la FTQ, nous sommes extrêmement fiers de cette nomination d’autant plus qu’il s’agit de la première femme à occuper ce poste important. Fiers également de pouvoir compter sur une personne qui connaît bien le Fonds et sa mission puisque Mme Béïque est à l’emploi du Fonds de solidarité FTQ depuis 21 ans. Reconnue par ses pairs comme étant une grande leader, Mme Béïque possède toutes les compétences dont le Fonds a besoin pour le propulser encore plus loin », ajoutent Daniel Boyer et Denis Bolduc.

Le Fonds de solidarité FTQ : un atout pour les travailleurs et les travailleuses du Québec

La création, en 1983, du Fonds de solidarité FTQ a marqué un tournant décisif dans la prise en main, par les travailleurs et travailleuses, du développement économique durable du Québec. Aujourd’hui, avec son actif net de près de 16 milliards de dollars, cette initiative de la FTQ est devenue l’un des fleurons de l’économie québécoise. Le Fonds de solidarité c’est plus de 700 000 actionnaires-épargnants et la force d’un réseau de plus de 3 300 entreprises partenaires présentes dans tout le Québec. Grâce à ce réseau, le Fonds de solidarité a pu maintenir et sauvegarder plus de 220 000 emplois et a participé à la formation économique de milliers de travailleurs et travailleuses.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...