Édition du 12 février 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les cols blancs de Mascouche ne céderont jamais leur sécurité d'emploi (SCFP)

MASCOUCHE, QC, le 11 févr. 2019 - Les 130 cols blancs de la Ville de Mascouche entameront une grève de deux jours, soit les 12 et 13 février prochains. Les parties sont en négociation depuis le 1er janvier 2017, date d’échéance de l’ancienne convention collective.

Les nombreuses rencontres n’ont rien donné étant donné que les représentants de la Ville campent sur leurs demandes jugées irréalistes par la partie syndicale.

« L’employeur nous demande de céder la sécurité d’emploi des cols blancs. Jamais nous ne céderons. Que les représentants de la Ville le prennent pour dit ! », a déclaré Michel Gratton, conseiller syndical du SCFP.

Le syndicat a fait appel à un conciliateur pour tenter de trouver un terrain d’entente. Cependant, la Ville refuse de libérer les membres du comité de négociation pour participer à cette séance de conciliation.

Devant cette mauvaise foi apparente, la partie syndicale a décidé de recourir à une grève de deux jours pour démontrer aux représentants patronaux leur détermination à obtenir une entente équitable pour les cols blancs.

Les services aux citoyens ne devraient pas être affectés, car les services essentiels seront assurés au cours de cette première grève dans le cadre des négociations de la convention collective.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...