Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Ligue des droits et libertés : Le blocus de Gaza s’étend jusqu’aux côtes grecques !

Le 1er juillet 2011 - Alors qu’il tente de prendre la mer, le Bateau
canadien pour Gaza, le Tahrir, est retenu en Grèce. La garde côtière
grecque a arraisonné le Tahrir et tente d’arrêter Sandra Rush, une
citoyenne canadienne de confession juive et membre du comité de pilotage du Bateau canadien pour Gaza, qui refuse de céder les documents d’enregistrement du bateau.

On a pratiquement tout fait pour empêcher la Flottille pour la Liberté II
Rester humain, de prendre la mer : pressions et manipulations
diplomatiques, chantage économique, obstacles bureaucratiques, allégations sans fondement et diffamatoires à l’endroit de la flottille et des délégués, sabotage d’au moins deux navires, etc.

« Le monde entier a pu voir à l’oeuvre la campagne intensive pour empêcher le Tahrir et la Flottille de la liberté de partir. Nous sommes victimes d’injustice et de duplicité » a dit Irene MacInnes, du comité de pilotage du Tahrir. « Le gouvernement israélien, avec l’appui tacite et honteux du gouvernement Harper, fait tout en son pouvoir pour maintenir le blocus.

Aujourd’hui, en raison des efforts concertés de la 4e puissance militaire
au monde et de ses supporteurs nous avons été empêchés de mettre le cap sur Gaza. Mais nous allons persévérer et multiplier nos efforts jusqu’à ce que le blocus soit levé. »

« Dans les faits, Israël a étendu son blocus de Gaza jusqu’aux ports grecs. Au fond, Israël s’est servi des difficultés économiques de la Grèce pour influencer la position du gouvernement grec » a dit David Heap du comité de pilotage.

« Soyons parfaitement clairs : le Bateau canadien pour Gaza n’a jamais
enfreint la moindre loi. Nous sommes en tout point en conformité avec le droit. C’est au contraire le blocus de Gaza qui enfreint le droit
international. Étant donné l’inaction de la communauté internationale,
nous avons l’obligation légale et morale de contester le blocus » a dit
Dylan Penner du comité de pilotage. « C’est pourquoi nous devons continuer nos efforts pour nous rendre à Gaza : pour contester le blocus illégal et immoral ainsi que l’appui que lui donne le gouvernement canadien. »

Pendant ce temps, le bateau américain pour Gaza, The Audacity of Hope, n’a pu s’éloigner que de quelques mètres des côtes grecques, étant bloqué par des navires de la marine grecque. Le bateau américain répond négativement aux ordres de regagner le rivage.

Pour la biographie des délégués à bord du Tahrir :
http://www.tahrir.ca/fr/

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...