Édition du 22 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Mises à pied chez Bombardier Aviation - Le syndicat Unifor travaille à amoindrir les répercussions pour ses membres

MONTRÉAL, le 5 juin 2020 - Suite à l’annonce de 2 500 mises à pied de Bombardier Aviation ce matin, le syndicat Unifor qui représente environ 2 500 travailleuses et travailleurs dans la division des avions d’affaires Global affectés à la finition des aéronefs, entend se consacrer à diminuer les impacts pour ses membres.

« Nous allons travailler de concert avec l’employeur pour tenter de trouver des moyens de contourner les mises à pied notamment par la mise en place d’un programme de retraite anticipée, ce qui devrait diminuer les pertes d’emplois dans nos rangs », explique Renaud Gagné, directeur québécois du syndicat Unifor. « Par ailleurs, tout sera mis en oeuvre pour soutenir celles et ceux qui se retrouveront tout de même en mise à pied », poursuit le dirigeant syndical.

Selon les informations obtenues jusqu’à maintenant, l’annonce toucherait potentiellement 390 membres de l’unité d’Unifor au terme de deux vagues de mises à pied en septembre et décembre prochains. « Le contexte de la COVID-19 menace plusieurs industries en ralentissant l’activité économique, en ce sens, on ne peut pas dire que nous sommes surpris, mais ça fait tout de même très mal », commente le directeur québécois. Unifor s’inquiète d’autant que l’industrie aérospatiale est primordiale pour la santé économique de la région de Montréal, et même à l’échelle du Québec et du pays. « Nous espérons que maintenant que la situation semble se résorber avec le virus au niveau mondial, il n’y aura pas de deuxième vague plus importante et que l’économie pourra reprendre un peu son souffle », a indiqué M. Gagné.

L’unité de Bombardier de la section locale 62 représente 2 500 membres qui font la finition des avions d’affaires de Bombardier comme ceux des séries 6 500 et 7 500. Unifor représente plus de 6 500 membres au Québec sur les 11 000 membres qu’il compte dans tout le Canada dans le secteur de l’aérospatiale. Outre Bombardier, les membres d’Unifor travaillent chez Pratt & Whitney, CAE, CMC Électronique, Héroux-Devtek, Avior, etc.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...