Édition du 14 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Nancy Bédard réélue à la tête de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ

SAINT-HYACINTHE, QC, le 10 juin 2021 - C’est aujourd’hui que prenaient fin le 12e congrès de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ et le 2e de la FIQP | Secteur privé. Réunies virtuellement, les déléguées ont reconduit Nancy Bédard à titre de présidente de la FIQ pour un second mandat et ont, du même souffle, confirmé l’élection des 8 autres membres qui formeront, avec la présidente, le Comité exécutif pour les quatre prochaines années. Le thème du congrès « Nos convictions, l’ADN de nos actions » est le prélude au virage entrepris par la FIQ et la FIQP pour placer l’action syndicale au cœur de leur mobilisation. Elles ont débattu des enjeux fondamentaux et adopté des orientations qui deviendront le socle autour duquel se construira des actions des militantes pour les prochaines années.

« J’amorce mon second mandat avec détermination, forte d’une équipe renouvelée qui pourra également s’appuyer sur des membres d’expérience. Dès demain, l’ensemble de nos énergies sera consacré à notre négociation et à aller chercher la meilleure entente collective pour les 76 000 professionnelles en soins que nous représentons. C’est la priorité. Guidée par des valeurs féministes, la base de notre ADN, notre organisation a été par le passé instigatrice de grandes réformes innovantes dans le réseau de la santé destinées à améliorer non seulement les conditions de travail des femmes qui le compose et qui ont contribué au mieux-être de nos communautés. Nos grands chantiers à venir parmi lesquels l’adoption d’une norme nationale sur les ratios professionnelles en soins-patients, la mobilisation des militantes, la place des femmes dans les lieux de pouvoir et la longue marche à entreprendre vers la conscientisation sur le racisme systémique, font de nous toutes des actrices de changement avec un pouvoir bien réel sur le cours des choses. Les prochains 4 ans seront marqués par la volonté ferme de connecter nos luttes de la réalité sur le terrain. Je suis fière d’appartenir à la FIQ, la plus grande organisation syndicale de femmes en Amérique du Nord. »

Nancy Bédard, présidente, Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ

Le Comité exécutif de la FIQ sera également composé de :

Shirley Dorismond, vice-présidente
Patrick Guay, vice-président poste réservé infirmière
Nathalie Levesque, vice-présidente poste réservé infirmière auxiliaire
Isabelle Groulx, vice-présidente poste réservé inhalothérapeute
Kathleen Bertrand, vice-présidente
Jérôme Rousseau, vice-président
Isabelle Trépanier, secrétaire
Roberto Bomba, trésorier

Sonia Mancier, reconduite à la présidence de la FIQP

« Nous avons une très grande responsabilité auprès de nos militantes, nos membres et également auprès de nos patient-e-s, parce que nos luttes portent leurs voix. La pandémie a largement exposé que les personnes aînées et les plus vulnérables de notre société ne disposent pas des ressources pour garantir leur bien-être et l’accès à des soins dignes et sécuritaires. Ce sera un enjeu fondamental des années post-pandémie. Je débute un second mandat avec la conviction profonde que nous avons la capacité d’amorcer le changement de culture qui s’impose. Je m’y engage fermement. »

Sonia Mancier, présidente, Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec | Secteur privé

Le Comité exécutif de la FIQP sera également composé de :

Patricia Conrath, vice-présidente infirmière
Isabelle Noiseux, vice-présidente infirmière auxiliaire
Justine Shepherd, secrétaire
Martine Tremblay, trésorière

Adoption à l’unanimité du Principe de Joyce

Les fédérations réitèrent leur engagement ferme à lutter contre le racisme systémique :
« Nos travaux sont sans équivoque, il est nécessaire de reconnaître le racisme dans sa dimension systémique et d’exiger de nos institutions qu’elles agissent pour nous en débarrasser. Nous incarnerons cette lutte et nous souhaitons nous inscrire comme des alliées de la réconciliation », affirment Nancy Bédard et Sonia Mancier.

Élaboré par le Conseil des Atikamekw de Manawan et le Conseil de la Nation Atikamekw à la suite de la mort tragique de Joyce Echaquan, le Principe de Joyce vise à garantir à tous les Autochtones un droit d’accès équitable, sans aucune discrimination, à tous les services sociaux et de santé, ainsi que le droit de jouir du meilleur état possible de santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...