Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociations 2015 - Lancement d'une pétition du réseau scolaire de la CSQ pour un système d'éducation public de qualité

QUÉBEC, le 26 janv. 2015 - La Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE), la Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE) et la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS), toutes affiliées à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), lancent officiellement une pétition intitulée Pour le maintien d’une éducation publique de qualité au Québec. Les trois fédérations invitent leurs membres ainsi que toute la population du Québec à signer la pétition.

« Le dépôt des offres patronales en décembre a mis le feu aux poudres dans les écoles et les centres du Québec. Les enseignantes et enseignants se sont sentis attaqués de toute part par le gouvernement qui, en plus de vouloir s’en prendre directement à leur tâche et à leur autonomie professionnelle, souhaite augmenter le nombre d’élèves par classe sans ajouter de ressources et de services, notamment pour les élèves en difficulté. En lançant cette pétition, nous voulons dire NON à cette vision strictement comptable de l’éducation », explique Josée Scalabrini, présidente de la FSE.

« Les professionnelles et professionnels de l’éducation souhaitent que la complexité de leur travail et leur expertise soient reconnues, alors que les offres de la partie patronale proposent tout le contraire. Il faut cesser de voir notre système d’éducation public comme une dépense qu’on peut réduire sans conséquence. On doit y investir dans le but de le rendre plus attrayant pour les jeunes travailleurs. Une telle vision serait beaucoup plus rentable à long terme pour toute notre société », affirme la présidente de la FPPE, Johanne Pomerleau.

« Le personnel de soutien scolaire possède une expertise indéniable et une connaissance approfondie des besoins spécifiques des écoles et des centres du Québec. Il fait une différence au quotidien dans la vie des élèves. Pourtant, il est souvent le premier à faire les frais des compressions. Signer la pétition, c’est reconnaître l’expertise de nos travailleurs et rejeter vigoureusement la sous-traitance dans notre réseau ! », conclut Éric Pronovost, président de la FPSS.

La pétition est disponible sur le site Web de l’Assemblée nationale (https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-5071/index.html), et ce, jusqu’au 20 février 2015. Elle est également en circulation en format papier dans les écoles et les centres du Québec. Toute la population est invitée à y apposer sa signature.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...