Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociations 2020 - Le personnel de soutien scolaire de la FPSS-CSQ en grève

QUÉBEC, le 4 mai 2021 - En cette première journée de grève pour ses 33 000 membres, la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) prévient le gouvernement qu’il ne s’agit que d’un début. Si celui-ci ne présente pas rapidement d’entente satisfaisante au personnel de soutien scolaire, il pourrait y en avoir d’autres.

« Nous avons obtenu en janvier dernier un mandat de grève de cinq jours de nos membres. Nous ne souhaitions pas en arriver là, c’est une solution de dernier recours, car ça veut dire que notre patron, le gouvernement, ne nous écoute pas autrement. Mais depuis la conférence de François Legault de dimanche, nos membres sont très fâchés, car aucune mention du personnel de soutien scolaire n’a été faite par le premier ministre, ou par Sonia Lebel. » raconte Éric Pronovost, président de la FPSS-CSQ. « On a clairement démontré par l’annonce de notre grève que nous sommes essentiels en éducation. Imaginez : les centres de services scolaires et commissions scolaires ont préféré fermer les écoles que d’offrir les services sans nous, ce qui leur était possible vu l’absence de piquets de grève. C’est la meilleure démonstration de notre importance qu’on aurait pu faire ! Mais malgré ça, on a toujours aucune reconnaissance de la part du gouvernement. Pour lui, c’est comme si on n’existait même pas » ajoute-t-il.

Rappelons que les négociateurs de la FPSS-CSQ ont tenté de dénouer l’impasse aux tables de négociations de plusieurs manières depuis un an et demi, allant même jusqu’à provoquer un blitz de négociations avec le gouvernement, mouvement normalement initié par la partie patronale.

« On a fait preuve d’une bonne foi exemplaire depuis le début des négociations. On a innové les manières de faire, on a proposé des solutions aux problématiques qu’on soulevait et on a même accepté de négocier en mode exploratoire sous cloche de verre. Mais il faut être deux pour danser, et c’est le moment pour monsieur Legault de sortir ses claquettes » renchéri Éric Pronovost.

Rappel des centres de services scolaires (CSS) et commissions scolaires (CS) touchés

Francophones

Centre de services scolaire de l’Énergie
Centre de services scolaire de la Riveraine
Centre de services scolaire des Draveurs
Centre de services scolaire des Portages-de-l’Outaouais
Centre de services scolaire de la Jonquière
Centre de services scolaire des Trois-Lacs
Centre de services scolaire de Laval
Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin
Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries
Centre de services scolaire de la Rivière-du-Nord
Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay
Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île
Centre de services scolaire des Chic-Chocs
Centre de services scolaire des Îles
Centre de services scolaire des Patriotes
Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands
Centre de services scolaire du Fer
Centre de services scolaire du Littoral

Anglophones

Commission scolaire Eastern Shores
Commission scolaire Eastern Townships

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...