Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Pétrole dans le golfe : trois jours avant les consultations et toujours pas de rapport (Coalition Saint-Laurent)

Îles-de-la-Madeleine, le 30 septembre 2011 — La Coalition Saint-Laurent dénonce les retards inacceptables dans la publication du rapport préliminaire sur les hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent. Alors que les consultations publiques doivent commencer dès le 3 octobre, la publication du rapport n’a toujours pas été autorisée par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

« Les communautés côtières ainsi que toute la population du Québec auront à participer, dans quelques jours à peine, à un exercice démocratique d’une importance capitale pour l’avenir et la santé du golfe du Saint-Laurent. Il est absolument essentiel que la population dispose d’un minimum d’information pour participer adéquatement à cette consultation. Ce n’est malheureusement pas le cas alors que le document de référence de cette consultation, le rapport exhaustif de la firme de consultants Génivar, est encore maintenu caché par le MRNF », déplore Danielle Giroux, porte-parole de Coalition Saint-Laurent

Rappelons que la firme Génivar a été mandatée en février 2010 pour effectuer une vaste évaluation environnementale stratégique (ÉES) ayant comme objectif d’évaluer la fragilité du golfe du Saint-Laurent et les conditions à suivre avant d’y permettre les activités pétrolières. Les conclusions de ce rapport tant attendu doivent alimenter la réflexion sur la levée ou non du moratoire qui a présentement cours dans les eaux québécoises du golfe.

Le rapport de l’évaluation environnementale stratégique est un rapport hautement technique. « L’analyse de ce rapport scientifique ne peut se faire sur le bout d’une table en quelques heures. C’est pourtant ce à quoi le ministère nous oblige en refusant toujours la publication du rapport, même à la veille des consultations publiques », soutient Sylvain Archambault, biologiste à la SNAP-Québec.

Non seulement le public n’a-t-il toujours pas accès au rapport, mais les lieux et dates des séances de consultation n’ont toujours pas été annoncées.

Rappelons que Coalition Saint-Laurent termine le 3 octobre une tournée de conférences de trois semaines dans les communautés côtières du golfe afin d’inciter la population à participer aux consultations publiques sur les hydrocarbures, qui se tiendront du 3 octobre au 18 novembre. Des sessions publiques se dérouleront dans une dizaine de communautés autour du golfe du Saint-Laurent tandis que l’ensemble de la population du Québec pourra participer aux consultations en ligne (www.ees.gouv.qc.ca/consultation.asp).


La Coalition Saint-Laurent regroupe 60 organismes et associations issus de secteurs économiques variés et plus de 2700 individus. Les membres de la Coalition demandent que soit décrété un moratoire sur l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures dans l’ensemble du golfe du Saint-Laurent.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...