Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Transport

Pont Pierre-Laporte : Ce sont les ingénieurs de l'État qui avaient raison, des excuses sont exigées

QUÉBEC, le 16 juin 2022 - L’Association professionnelle des ingénieurs du Gouvernement du Québec (APIGQ) demande des excuses formelles de la part du ministre des Transports, M. François Bonnardel, et de la présidente du Secrétariat du Conseil du trésor, Mme Sonia Lebel.

Rappelons que dans le cadre d’une procédure judiciaire au Tribunal administratif du travail survenu au commencement de la grève illimitée des ingénieurs, l’APIGQ avait obtenu des affidavits signés par les directions générales du ministère des Transports (MTQ). Ces déclarations sous serment jetaient un éclairage des plus troublant sur l’intégrité des infrastructures publiques, notamment celle des ponts Pierre-Laporte et de Québec.

Dans le but d’éveiller la conscience des Québécois sur la piètre situation du génie au Gouvernement du Québec, l’APIGQ a choisi de rendre publics ces affidavits le 4 mai dernier. La réaction des ministres du Gouvernement a été virulente, accusant les représentants de l’APIQG d’être irresponsables et de brandir des épouvantails. Ceux-ci ont nié en bloc les risques pour la sécurité et ont minimisé outrageusement le contenu des déclarations sous serment des hauts dirigeants du MTQ.

Or, Radio-Canada révélait hier que le MTQ détenait un rapport de près de 100 pages qui documente la détérioration accélérée du pont Pierre-Laporte et expose une situation encore plus inquiétante que celle dévoilée par les affidavits. Nous apprenions également que ce rapport fut caché à l’ingénieur qui coordonne les travaux au pont Pierre-Laporte. Manifestement, ce sont les ingénieurs de l’État qui avait dit vrai et les attaques en règle à l’endroit des représentants de l’APIGQ n’étaient pas dignes de la fonction ministérielle que M. Bonnardel et Mme Lebel occupent et détournaient l’attention de l’enjeu alarmant de nos infrastructures publiques.

« Qui sont les vrais irresponsables dans l’histoire ? Ceux qui rendent publics des documents ou ceux qui préfèrent les cacher ? Ceux qui ont le courage de dire que les choses ne marchent pas ou ceux qui disent que tout va pour le mieux. Et là on apprend que le MTQ va mettre plus d’effort à trouver et à réprimander le lanceur d’alerte que de régler les problèmes. Le Gouvernement préfère écraser ses ingénieurs, les humilier, plutôt que de les payer décemment et les écouter. Se faire traiter d’irresponsable pour dire la vérité, ça, ça mérite des excuses » a déclaré M. Marc-André Martin, président de l’APIGQ.

Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ)

Fondée en 1986, l’Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ) est un syndicat indépendant qui représente l’ensemble des 1 770 ingénieurs œuvrant au sein du gouvernement du Québec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Transport

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...