Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

International

Pour une paix féconde au Moyen-Orient

Dans la foulée du raid meurtrier contre la « flottille de la paix », en route vers la bande de Gaza, Québec solidaire a condamné publiquement l’action des forces armées israéliennes. Lors d’un congrès d’orientation en novembre 2009, les membres de Québec solidaire ont décidé d’appuyer la campagne internationale BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanctions) dans le but d’exercer des pressions économiques pour inciter l’État d’Israël à respecter les droits de la population palestinienne et le droit international.

Le droit international et les résolutions de l’ONU condamnent le traitement fait aux Palestiniens par Israël, les colonies illégales en territoire palestinien occupé, le mur de la honte et le blocus économique cruel imposé à la population civile de Gaza. Des mots mêmes du Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, « ce blocus est contre-productif, intenable et immoral. Il punit des civils innocents. »

Des personnes se présentant comme des porte-parole de la communauté juive ou comme des critiques inquiets de la montée de l’islamisme radical veulent attribuer la position de Québec solidaire sur la question de la Palestine à la haine d’Israël ou du peuple juif. Ces détracteurs de Québec solidaire tentent de jeter un doute particulier sur notre député, Amir Khadir, d’origine iranienne, pour qui – comme pour nous – la question de la Palestine est au cœur de plusieurs des conflits qui mettent en péril la sécurité internationale.

Bien entendu, quiconque a le droit d’être en désaccord avec nos positions sur la Palestine. Cependant, il est malhonnête de nous attribuer des idées qui sont à l’opposé des valeurs qui nous animent au quotidien. Ces accusations ressemblent à une forme pernicieuse d’intimidation visant à faire taire des voix critiques. Le professeur Stephen Scheinberg, ancien dirigeant du B’nai Brith, confiait en mai dernier à la revue l’Actualité sa désapprobation envers ces tactiques employées par certains lobbys pro-israéliens : utilisation sélective des faits, atteinte à la réputation et culpabilité par association. « Je suis juif et sioniste, expliquait-il. Mais un sioniste n’est pas tenu de soutenir toutes les politiques et actions du gouvernement d’Israël. Israël est un pays sujet à la critique, comme tous les autres. Or, ici, à Montréal, je pourrais difficilement m’exprimer en ce sens sans me faire reprocher d’attaquer Israël. »

Il va sans dire que nous reconnaissons à Israël et à son peuple le droit de vivre en sécurité et de disposer de son territoire. Mais nous reconnaissons ces mêmes droits à la Palestine et à son peuple. Nous ne pouvons donc rester silencieux devant le traitement honteux que subit le peuple palestinien, prisonnier à Gaza, morcelé et maltraité en Cisjordanie, victime de représailles disproportionnées de l’armée israélienne. Sous prétexte de punir le gouvernement du Hamas pour ses attaques de civils israéliens, le gouvernement israélien fait souffrir des civils palestiniens en grande quantité.

En fait, toute personne honnête qui étudie nos prises de position conclut rapidement que Québec solidaire est pacifiste et condamne toutes les formes de haine, qu’elles soient basées sur la religion, l’origine ethnique, le sexe ou l’orientation sexuelle. Notre député Amir Khadir a parfaitement résumé ces valeurs dans sa déclaration le 21 avril 2010 à l’Assemblée nationale lors de la commémoration du génocide arménien. Il avait alors condamné « ce qu’on peut appeler les identités meurtrières, ces identités bâties alentour de la race, de l’ethnicité ou encore des confessions, ces identités meurtrières qui continuent à plonger des peuples entiers dans la tourmente, dans la guerre, dans la douleur. »

Les événements récents nous forcent à constater que la tourmente, la guerre et la douleur sont encore le lot des peuples qui se côtoient au Moyen-Orient. La sécurité et la paix ne peuvent se bâtir sur l’injustice. Notre souhait le plus cher est de voir les peuples d’Israël, de Palestine et leurs voisins, construire ensemble une paix durable et féconde.

Françoise David
(tiré de FrançoiseDavid.com)

Françoise David

Porte-parole de Québec solidaire

Sur le même thème : International

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...