Édition du 4 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts et musique

Deux rappeurs condamnés par contumace

Tunisie : acharnement judiciaire contre Weld El 15 et Klay BBJ

Deux rappeurs tunisiens ont été condamnés à vingt et un mois de prison pour une chanson. « Ce procès a eu lieu sans que nous ayons reçu de convocation. Je vais faire opposition à ce jugement, mais cette peine de prison ferme montre que l’acharnement contre la liberté d’expression continue », dénonce leur avocat, Ghazi Mrabet.

Ala Yaacoubi, alias Weld El 15, et Ahmed Ben Ahmed, alias Klay BBJ, ont été jugés pour outrage à fonctionnaires et atteinte aux bonnes mœurs. Klay BBJ avaient été interpellé la nuit du 22 août après un concert à Hammamet en compagnie de Weld El 15 - déjà condamné en juillet pour une chanson taquinant la police -, qui a été tabassé.

Des poursuites contre lui avaient déjà fait scandale au début de l’été : début juillet, Weld El 15 avait pris six mois avec sursis pour son refrain Boulicia Klebs (Les flics sont des chiens). « C’est de la vengeance. Ces questions doivent susciter un débat public et non des procès et le harcèlement permanent des rappeurs », a dénoncé Thameur Mekki, qui dirige un comité de soutien.

Sur le même thème : Arts et musique

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...