Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Europe

Une nette majorité en faveur de l’indépendance de l’Écosse

Le public écossais s’est tourné encore plus vers le soutien à une Écosse indépendante, avec un nombre record de personnes qui disent maintenant qu’elles voteraient « oui ».

photo et article tirés e NPA 29

Une nette majorité de la population soutiendrait l’indépendance de l’Écosse lors d’un nouveau référendum, selon un nouveau sondage montrant un niveau record.

L’enquête menée par les enquêteurs Ipsos MORI a révélé que 58 % des personnes qui ont déclaré qu’elles seraient susceptibles de voter lors d’un référendum sur l’indépendance voteraient « oui », tandis que 42 % opteraient pour le « non ».

Boris Johnson a constamment rejeté les appels du SNP d’accorder au Parlement écossais le pouvoir d’organiser un second vote, insistant en janvier sur le fait qu’il « poursuivrait la stagnation politique que l’Ecosse a connue au cours de la dernière décennie  ».

Le Premier ministre a également déclaré que le référendum de 2014, au cours duquel les Écossais ont voté contre l’indépendance à 55-44 %, était un scrutin « unique ».

Toutefois, le sondage, publié mercredi, a également révélé que près des deux tiers des Écossais estiment que le gouvernement britannique devrait autoriser la tenue d’un référendum sur l’indépendance dans les cinq prochaines années si le SNP de Nicola Sturgeon obtient une majorité de sièges lors des élections de Holyrood l’année prochaine.

En ce qui concerne le soutien à M. Johnson, les trois quarts (76 %) sont insatisfaits de la manière dont il fait son travail de premier ministre, et 19 % seulement sont satisfaits.

En réponse à l’enquête, le chef adjoint du SNP, Keith Brown, a déclaré « C’est un sondage qui fait date et qui montre que l’indépendance est désormais la volonté de la majorité des Écossais ».

« Le SNP ne tient absolument rien pour acquis et nous redoublerons d’efforts d’ici aux élections de l’année prochaine pour conserver la confiance du peuple. Mais il est plus clair que jamais que l’avenir de l’Écosse est un pays indépendant  ».

Emily Gray, directrice générale d’Ipsos MORI Scotland, a déclaré : «  Notre dernier sondage mettra du ressort dans la marche des nationalistes et fait une lecture sinistre pour les unionistes. Le public écossais s’est encore plus orienté vers le soutien à une Écosse indépendante, avec un nombre record de personnes qui disent maintenant qu’elles voteraient « oui ».

« Bien sûr, nous sommes encore loin des élections de mai prochain à Holyrood (Parlement écossais), mais le soutien au SNP semble actuellement très fort, porté par les taux de satisfaction de Nicola Sturgeon parmi les électeurs écossais.

« Notre sondage suggère qu’il y aura une pression publique importante pour que le gouvernement britannique transfère des pouvoirs au Parlement écossais afin d’organiser un second référendum sur l’indépendance si le SNP obtient une majorité aux élections de Holyrood l’année prochaine  ».

Ipsos MORI a interrogé un échantillon représentatif de 1 045 adultes âgés de 16 ans et plus dans toute l’Écosse. Les entretiens ont été menés par téléphone du 2 au 9 octobre 2020.

Ashley Cowburn

https://www.independent.co.uk/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Europe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...