Édition du 24 mars 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique d’austérité

Uni-e-s contre l''austérité ! - Grande manifestation régionale à Québec (Coalition pour la justice sociale de Québec - Chaudière-Appalaches)

Québec, le 5 décembre 2015 - Répondant à l’invitation de la Coalition pour la justice sociale, plusieurs centaines de personnes manifestent présentement dans les rues de Québec afin de dénoncer les politiques austères du gouvernement libéral. La manifestation a débuté sur le Parvis de l’église Saint-Jean-Baptiste pour se diriger vers le parc de l’Université du Québec. Plusieurs arrêts symboliques sont prévus afin de souligner les conséquences dévastatrices des mesures d’austérité sur nos services publics et sur nos conditions de vie.

Cet automne, à l’instar des mouvements étudiant, communautaire et syndical, des dizaines de milliers de personnes ont dénoncé les reculs que tente d’imposer le gouvernement Couillard. Dans tous les secteurs, on a dénoncé les impacts des coupes sauvages effectuées par le gouvernement. Selon Marie-Ève Duchesne, co-porte-parole de la Coalition : « En coupant dans l’aide sociale, dans les centres de la petite enfance, dans les écoles publics et les soins de santé, le gouvernement charcute notre filet social et s’attaque au principe fondamental de l’égalité des chances. »

« Ce gouvernement ne travaille pas pour la population, ils travaillent pour les banques et pour les ami-e-s du Parti libéral. En s’attaquant aux conditions de travail des employé-e-s de la fonction publique, en sabrant en éducation, en santé et en ouvrant grande la porte à la privatisation, le gouvernement dégradent les conditions de vie de l’ensemble de la population », s’indigne la porte-parole.

Uni-e-s contre l’austérité

Le gouvernement tente d’imposer d’importants reculs aux différents secteurs de la société. « Que l’on soit syndiqué-e-s, parents, élèves, retraité-e-s, les compressions dans les services publics nous affectent tous et toutes et c’est ensemble que nous devons réagir pour forcer le gouvernement à cesser d’attaquer nos acquis sociaux et économiques », a déclaré Ann Gingras, co-porte-parole de la Coalition.

« Contrairement à ce que le gouvernement Couillard tente de nous faire croire, la population n’est pas derrière ce cette vision. La population est dans la rue, autour des écoles, dans des manifestations et elle refuse les choix idéologiques du gouvernement de Philippe Couillard. Aujourd’hui nous prenons la rue tous et toutes ensemble pour dire une fois de plus non à l’austérité », poursuit la porte-parole.

Des solutions pour financer les services publics

Le gouvernement de Philippe Couillard devrait s’inspirer des alternatives fiscales qui sont mises de l’avant depuis plusieurs années par plusieurs acteurs sociaux dont la Coalition pour la justice sociale. « En restaurant le caractère progressif de notre régime fiscal ou en rétablissant taxe sur le capital l’État pourrait dégager des revenus de plusieurs milliards afin de financer adéquatement les services publics », a souligné Marie-Ève Duchesne. « La crise des finances publiques a été créé de toutes pièces afin de justifier la privatisation de nos services publics. » conclut-elle.

La Coalition en bref

La Coalition pour la justice sociale de Québec - Chaudière-Appalaches regroupe 60 organisations syndicales, communautaires, étudiantes et féministes. Elle représente plusieurs milliers de personnes pour qui les politiques régressives et le démantèlement des services publics et des programmes sociaux sont inacceptables.

Sur le même thème : Politique d’austérité

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...