Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique québécoise

Bilan du Conseil national 2015 - « La présence de Québec solidaire est nécessaire en région » - Françoise David

QUÉBEC, le 29 nov. 2015 - Françoise David trace un bilan positif du Conseil national 2015 de Québec solidaire. Les bilans que les député.e.s, les membres de Comité de coordination national et les membres ont tiré des actions de Québec solidaire cet automne ont suscité l’enthousiasme.

« Les gens sont inquiets et nous à Québec solidaire, nous l’avons bien entendu. Il est vrai que les temps sont durs pour nos services publics, notamment avec les attaques répétées à nos écoles publiques et à nos garderies abordables. En santé, c’est le bar ouvert pour les médecins, surtout spécialistes, alors que les autres professions et les services pâtissent. En matière de protection de l’environnement, le soleil ne brille guère plus : nos dirigeants nous parlent de cibles, mais les actions pour les atteindre ne suivent pas. Mais aujourd’hui, j’ai envie de vous dire qu’il y a encore de l’espoir. Québec solidaire est là pour faire résonner jusque dans les couloirs de l’Assemblée nationale le ras-le-bol de cette majorité de moins en moins silencieuse que le gouvernement Couillard refuse de considérer, » a lancé Françoise David, porte-parole de Québec solidaire.

Cet automne, Québec solidaire a entamé une tournée économique des régions en visitant l’Abitibi-Témiscamingue, le Bas-Saint-Laurent et l’Estrie. Dans chacune des régions visitées, QS a tenu cinq focus groupes, consultant ainsi plus de 150 personnes de différents horizons socio-économiques : des élu.e.s municipaux, des représentant.e.s du milieu de la santé et de l’éducation, des femmes, des jeunes, des travailleurs précaires, des agriculteurs, des représentant.e.s des secteurs syndical et communautaire, des entrepreneur.e.s, des personnes impliquées dans le développement économique et social, etc.

« En parcourant le Québec, nous réalisons de plus en plus que notre vision du monde est partagée bien en dehors de Montréal. Mes collègues solidaires et moi avons été agréablement surpris et surprises par l’accueil que nos idées ont reçu, même dans des milieux qui nous sont moins traditionnellement associés. Tous les gens rencontrés ont à cœur le développement de leurs localités et font preuve d’une grande inventivité pour dynamiser leur région. Hélas, le gouvernement Couillard n’est visiblement pas réceptif à leur créativité. Notre persévérance à défendre les services publics trouve écho pour tous ces gens, pour qui les emplois qui y sont rattachés sont précieux. D’ailleurs, le dernier sondage Léger traduit également cette réalité. Avec 60% de personnes en région opposées à l’austérité comparativement à 50% à Montréal, on voit bien que les régions sont grandement touchées par les mesures draconiennes du gouvernement libéral et s’y opposent », ajoute Mme David.

Sur le même thème : Politique québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...