Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres et revues

Deux romans à lire : Callisto et Tribulations d’un précaire

« Callisto » de Torsten Krol, ou la paranoïa sécuritaire.

« Tribulations d’un précaire » d’Ian Levinson, ou l’envers du décor du travail aux USA (roman autobiographique).

Callisto

Ce roman nous entraine très loin dans un délire paranoïaque de complot contre la sécurité américaine. Pensez à 24 h chrono et l’agent Bauer qui contrôle tout mais à l’envers : Odell ne contrôle rien du tout. Il est le jouet bien insouciant et innocent d’une trame à la fois burlesque et terrifiante. Odell, jeune homme costaud mais un peu simplet, a un sentiment légèrement patriotique.

Devant un marché du travail fermé à un jeune qui n’a pas de métier précis, la seule voie qui lui reste est de s’engager dans l’armée US. Sur la route vers le bureau de recrutement, une panne de voiture l’oblige à s’arrêter à Callisto, petit village du Kansas. Commence alors une escalade d’événements bénins qui ont un effet de levier : l’engrenage démentiel d’un homicide accidentel par Odell et de livres musulmans trouvés dans la maison de celui qui l’héberge.

Surgissent alors la police, les trafiquants de drogue, le bon évangéliste, les secrets, les agences secrètes et fantômes, et la manipulation de tous ces gens et organisations devant un Odell pétrifié d’incompréhension. Lui qui ne cherche qu’un travail peinard, l’amour et un lieu tranquille ou s’établir. Mais tous voudront se servir de lui pour ourdir leurs complots, inventer des menaces terroristes et défendre la sécurité américaine face aux pseudo menaces extérieures.

Hilarant et terrifiant à la fois. Un roman qui fait comprendre la mentalité américaine d’aujourd’hui.

Tribulations d’un précaire

Ian est licencié en Lettres. 40 000 $ de dettes. Mais ce diplôme ne vaut pas une chiquenaude dans l’Amérique qui a plutôt besoin de bras et de cerveaux à bon marché. Alors, Ian parcours le marché du travail et se heurte à toutes sortes de petits boulots, à la semaine, au mois, à contrat. Des petites annonces appellent à des possibilités financières irrésistibles qui s’avèrent toujours des arnaques à la petite semaine.

Un ami lui offre de l’aider avec son camion de déménagement dans tous les USA. Il est camionneur-déménageur autonome lié par contrat à une compagnie. Des horaires routiers impossibles à tenir, une vie sur la route, couchés dans la cabine et dans des motels à bon marché, à attendre l’appel de la compagnie. Des registres d’heures de routes et d’itinéraires qu’il faut falsifier pour respecter les contrats de déménagements dans les délais prévus par la compagnie… De cuisinier dans une grande chaine de fast-food à directeur en l’espace de 2 semaines. Le directeur devient le bouche-trou no 1 des travaux urgents à faire quand il n’y a pas assez de personnel : couper les oignons pendant 10 heures, etc.

Avec une bonne dose d’humour et d’ironie sur l’insécurité financière devenue mode de vie par obligation.

Livres sûrement disponibles à votre bibliothèque municipale.

Claude Charest

l’auteur habite Sept-Iles.

Sur le même thème : Livres et revues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...