Édition du 19 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique canadienne

Élections fédérales 2019 : La campagne Ta voix, ton droit ! portera les demandes de la population étudiante collégiale

MONTRÉAL, le 9 sept. 2019 - La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) annonce ses priorités électorales par le déploiement d’une campagne à travers le réseau collégial. La campagne Ta voix, ton droit ! soutiendra également la sortie du vote étudiant à la 43e élection générale canadienne.

Priorités électorales

La plateforme électorale fédérale de la FECQ est divisée en plusieurs volets : environnement, enseignement supérieur, logement étudiant, institutions démocratiques et gouvernance ainsi que fiscalité. Voici un résumé des demandes portées par la Fédération :

- La reconnaissance de l’urgence climatique et autres actions connexes visant à verdir l’économie canadienne et diminuer les émissions de gaz à effet de serre ;

- Une mise à jour de la Stratégie nationale sur le logement du Canada pour y inclure la population étudiante ;

- Un financement équivalent à 25 % des coûts d’enseignement postsecondaire des provinces transféré par le Transfert canadien en matière de programmes sociaux (TCPS) ;

- Un réinvestissement progressif, dans un horizon de trois ans, d’un montant de 350 M$ au programme canadien de prêts aux étudiants.

Sortie de vote

Dans une perspective de devoir citoyen, Ta voix, ton droit ! invite chaque jeune à exercer son droit de vote. Cette campagne a pour objectif de mettre l’accent sur la manière dont s’insère la politique dans le quotidien de la population étudiante collégiale.

Du matériel de mobilisation indiquant aux jeunes comment aller voter seront mis à la disposition de la communauté étudiante, l’outillant ainsi à voter de manière éclairée. Un outil de vulgarisation recensant les positions des différents partis sur 30 enjeux variés sera également affiché dans plusieurs cégeps pour que la population étudiante puisse s’y référer au besoin.

Citations

« Plus de 40% des jeunes entre 18 et 24 ans n’exercent pas leur droit de vote. Si nous voulons que les enjeux liés à la jeunesse soient au centre des préoccupations du gouvernement canadien, il faut que celle-ci participe massivement au scrutin 2019 », rapporte Philippe Clément, président de la FECQ.

« Le gouvernement fédéral tend à délaisser les enjeux liés à la condition étudiante au pallier provincial : il faut inverser cette tendance et le pousser à prendre les choses en main. Que ce soit au niveau de l’accessibilité à l’enseignement supérieur ou encore de la précarité étudiante, le prochain gouvernement devra s’engager à travailler pour la jeunesse », soutient M. Clément.

Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente 78 000 étudiantes et étudiants provenant de 26 cégeps répartis sur tout le territoire québécois. Depuis plus de 25 ans, elle contribue à l’amélioration des conditions de vie et d’études de la population étudiante collégiale québécoise en étant la seule organisation à représenter exclusivement leurs intérêts.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Politique canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...