Édition du 20 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Logement

Entente sur le logement - La construction de logements sociaux doit commencer dès maintenant, demande Andrés Fontecilla

QUÉBEC, le 18 sept. 2020 - En réaction à l’entente entre le fédéral et le provincial pour débloquer des sommes d’argent déjà dues au Québec, le député solidaire responsable du dossier du logement, Andrés Fontecilla, se dit soulagé et presse le gouvernement du Québec d’annoncer au plus vite la construction de nouvelles unités de logement social.

« Cela doit être une priorité dans le monde de la construction. Le gouvernement Legault nous propose toutes sortes de raccourcis pour accélérer le développement d’infrastructures, notamment avec son fameux projet de loi 61. Il devrait plutôt en profiter pour identifier les situations d’urgence et orienter sa relance en fonction des dossiers qui nécessitent une intervention immédiate », affirme le député de Québec solidaire.

Le député de Laurier-Dorion, qui suit le dossier de près depuis plusieurs années, se dit très inquiet de la situation actuelle.

« Une entente de principe, c’est bien, mais maintenant l’important est de conclure rapidement une entente finale pour que les fonds soient transférés et que l’on commence le travail au plus vite. Nous sommes présentement en plein cœur de la pire crise économique depuis la Deuxième Guerre mondiale. Nous ne pouvons plus nous permettre d’attendre après le fédéral. J’espère seulement que le gouvernement va finir par comprendre une fois pour toutes le sens du mot urgence et qu’il n’utilisera pas cet argent neuf pour réduire ses propres engagements. Ça prend de nouvelles unités et ça les prend tout de suite », ajoute le député solidaire.

Québec solidaire dénonce l’ingérence d’Ottawa dans ce dossier

Il est important de rappeler que le gouvernement fédéral avait bloqué les transferts de fonds destinés au logement, en 2017, en attendant qu’une entente soit scellée avec le Québec pour l’application provinciale de la Stratégie nationale sur le logement, un délai que le député de Laurier-Dorion qualifie d’inacceptable.

« On aurait dû avoir accès à cet argent bien avant. Ce blocage n’aurait jamais dû avoir lieu. Ottawa n’a pas à prendre l’argent des Québécoises et des Québécois en otage. En réalité, le gouvernement fédéral n’a pas de quoi se péter les bretelles avec cette annonce, d’autant plus que le financement dédié au logement, notamment ses engagements envers les HLM, va diminuer considérablement dans les dix prochaines années. », dénonce Andrés Fontecilla.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Logement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...