Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique québécoise

Application des coupures à l’aide sociale à partir du 1er juillet

Faire la guerre aux personnes assistées sociales : comment le Parti québécois a-t-il pu en arriver là ?

C’est à partir du 1er juillet que s’appliqueront les premières coupures qui
découlent de la réforme Maltais à l’aide sociale. Concrètement, cela veut
dire qu’à partir de cette date, les personnes les plus appauvries du Québec
vont être encore plus pauvres. Il faut ajouter à cela le fait que le Parti
Québécois multiplie les fausses promesses aux personnes assistées sociales.

On se souvient…

En campagne électorale, le Parti Québécois avait promis de cesser le
détournement des pensions alimentaires des enfants des personnes assistées sociales, détournement que les députés péquistes avaient même qualifié d’« outrage à la morale la plus élémentaire ». Ils s’était aussi engagés à mettre fin aux graves problèmes d’accessibilité aux services dans le réseau des centres locaux d’emploi…. Enfin, le 9 avril 2013, la ministre Agnès Maltais promet d’annoncer une augmentation importante des prestations d’aide sociale des personnes seules en mai 2013.

Neuf mois au pouvoir que reste-t-il ? Ces mêmes députés ont choisi de
poursuivre le détournement des pensions alimentaires des enfants, de couper davantage dans le réseau des centres locaux d’emploi et, finalement, de remettre à « un jour, peut-être » une augmentation significative des prestations d’aide sociale… .

Non seulement ce gouvernement ment comme il respire, mais il trahit
constamment les espoirs des personnes les plus appauvries de notre société.

Nous sommes dans une époque où les éluEs, comme Agnès Maltais, répondent à des impératifs économiques dictés par un Conseil du Trésor tellement obsédé par le déficit zéro qu’ils en deviennent aveugles face à la souffrance humaine de ceux et celles qui subissent leurs coupures.

Face à une telle réalité, il reste la solidarité émouvante de ceux et celles
qui ripostent et qui disent non à cette souffrance. Ils ont été des centaines à prendre la rue et des milliers à signer la pétition pour demander au Parti Québécois de reculer sur son projet de coupures. Nous ne cesserons jamais de nous faire entendre et des actions sont déjà prévues cet automne pour continuer la lutte contre les coupures et pour demander une augmentation des prestations d’aide sociale. À toutes ces personnes et aux organisations qui ont agi : Merci, la lutte continue.

Amélie Châteauneuf

pour le Front commun des personnes assistées sociales du Québec

Sur le même thème : Politique québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...