Édition du 2 mars 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Logement

Interdiction des évictions de logement - Andrés Fontecilla presse Québec d'emboîter le pas à l'Ontario

MONTRÉAL, le 17 janv. 2021 - Le député de Laurier-Dorion et responsable pour Québec solidaire en matière de logement, Andrés Fontecilla, presse la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest, d’emboîter le pas du gouvernement de l’Ontario et de suspendre de nouveau les évictions résidentielles pour toute la durée de l’état d’urgence sanitaire.

« Pendant que le Québec a les deux pieds dans la deuxième vague et que les mesures de confinement sont plus strictes que jamais avec l’imposition du couvre-feu, les évictions de locataires se poursuivent de plus belle sans que la CAQ bouge le petit doigt. Même le gouvernement conservateur de Doug Ford a compris l’importance de maintenir les personnes chez elles durant ces temps particuliers et a annoncé un nouveau moratoire contre les évictions pour la durée de la situation d’urgence. Qu’attend le gouvernement Legault pour faire de même ? » s’interroge le député solidaire.

Alors que la ministre de l’Habitation avait décrété un moratoire sur les évictions en mars 2020, celui-ci a été levé en juillet dernier et les cas d’éviction ont repris de plus belle depuis. Pour le député de Laurier-Dorion, la CAQ ne peut pas se permettre d’attendre que la situation dégénère avant d’agir : elle doit décréter dès maintenant un moratoire sur toutes les expulsions résidentielles, et ce, jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire en vigueur.

« Comme c’était le cas en mars dernier, la flambée des cas de COVID-19 se conjugue à une grave crise du logement. Le gouvernement de la CAQ sait très bien que la loi actuelle fait défaut et qu’il doit colmater les brèches qui permettent les expulsions abusives, notamment les rénovictions. Nous allons continuer de veiller au grain afin que la loi soit revue et corrigée, mais en attendant ces changements, il est urgent de décréter un nouveau moratoire sur les évictions. Personne ne doit se retrouver à la rue en plein couvre-feu », martèle Andrés Fontecilla.

Rappelons que Québec solidaire réclame depuis plus d’un an un moratoire sur les expulsions pour changements de vocation, agrandissements et subdivisions dans les endroits où il y a pénurie de logements. Le parti propose également un gel des loyers pour l’année 2021. Par ailleurs, une étude menée par le Comité logement de la Petite Patrie révélait récemment que plus de 85% des reprises et des évictions de logement seraient frauduleuses.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Logement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...