Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Europe

L’Attentat de Paris : le racisme tue !

A Paris c’est un attentat (ça "doit" être une tuerie), seulement pourquoi, dès lors, ne pas avoir retenu l’acte terroriste, bien sur si les magistrats jugeaient en droit, il n’y aurait pas de problème, mais la difficulté surgit lorsque de toute évidence les décisions rendues le sont en considération d’opinions politiques, de convictions idéologiques ou en application de directives gouvernementales, cela crée un parti pris conjuguant politique, justice et médias qui ne devrait pas être autorisé .

Mais ce n’est pas l’avis du parquet anti/terroriste qui ne s’est pas saisi de l’affaire. Le sinistre criminel William Malet sera poursuivi pour assassinat à caractère raciste. Une décision qui continue de susciter colère et incompréhension. Par ailleurs on observe avec intérêt que les autorités judiciaires insistent sur quelques points :

1) la folie du tireur, un bon gros raciste pathologique comme Eric Zemmour.

2) Cette homme a tué par racisme, tout comme Eric Zemmour est aussi un raciste, cette idéologie est aussi dangereuse que le Nazisme.

3) le laxisme de la justice à son égard, Le parquet comme les médias, ne relatent que les dires du meurtrier .Si on appelle ça une explication, moi j’appellerai ça une justification.

Justification qui bien évidemment ne tient pas la route, on ne tue pas gratuitement des gens parce que l’on a été cambriolé, par contre le meurtrier à tuer parce qu’il hait les étrangers,

Zemmour partage cette haine de l’étranger, c’est même le fond de commerce de ce polémiste, il est tout à fait logique que cela finisse ainsi, et malheureusement ça sera pas le dernier crime raciste en France.

4) L’idéologie raciste du polémiste Eric Zemmour est tout aussi pourvoyeuse de crimes et d’attentat, la preuve par ce crime raciste. Le mobile du tueur est des plus explicite.

Faudrait dire que la bouffée baroque s’appelle William Malet, très chrétien, conducteur de train à la retraite, criminel par son obsession hystérique des discours d’Eric Zemmour, vorace et quelque peu obscène. Il est vrai que ces derniers temps c’est très à la mode, les discours racistes du champion de la nation française et pourfendeur de l’identité française.

A l’heure où les politiques français acceptent le discours racial, où un haut responsable politique exprime ouvertement des pensées appelant à considérer la couleur de peau comme essentielle dans la définition d’un individu, l’agresseur des Kurdes a semble-t-il pris cette opinion à la lettre et considéré que ces gens à peau sombre ne pouvaient pas être des Français comme lui. On le sait que William Malet ruminait sa vengeance, devant les policiers, le sinistre sexagénaire avait déclaré "avoir été victime d’un cambriolage à son domicile en 2016", qui aurait déclenché chez lui une "haine des étrangers devenue complètement pathologique". Ce passage à l’acte criminel n’est possible qu’à travers la prégnance de vieux fonds idéologique auquel ce genre de discours est habituellement associé aux incitations à la haine raciale, aux revendications identitaires racistes et la haine de l’étranger. Mais comme à son habitude, Eric Zemmour fait exactement la feuille de route, il sert cette idéologie et il s’en sert.

Ce William Malet. n’est pas un assassin mais un héros, un résistant qui c’est battu pour les pauvres blancs victime du grand remplacement, un type qui ne supporte plus de voir son pays envahi par des gens au faciès différent du sien. Il est immédiatement identifié comme raciste. C’est mal mais finalement assez peu surprenant. William Malet n’avait pas « l’intention » de semer « la terreur » et de « troubler gravement l’ordre public ». Il voulait seulement tuer.

De même, en fonçant un an plus tôt sabre à la main sur les occupants d’un campement de migrants, son intention n’était pas de semer la mort mais d’exercer des violences, Ainsi en avait décidée l’autorité judiciaire par une illustration ici de la minable esquive des négationnistes. Une véritable analyse d’une grande finesse, équilibrée et argumentée, et qui a le mérite de désigner clairement les ressorts, les tenants et les conséquences d’un attentat qui, risquerait de passer pour l’œuvre d’un papy irascible qui tire sur des étrangers.

Avec un tel discours on ne peut que constater que la justice marche sur la pointe des pieds. Ce sinistre personnage en est à sa 3e agressions sur des étrangers. Certes avec une application simple et directe de la loi il aurait dû être condamné et incarcéré pour plusieurs années suite à cette gravissime agression au sabre. Trois morts et autant de blessés auraient ainsi évités.

Bien sur, la Justice Française est gangrenée par l’idéologie gauchiste, une idéologie absurde et combien laxiste des droits de l’hommisme qui parle de racisme anti-blanc imaginaire pour excuser son fascisme décomplexé. Tout le monde espère que la justice va se pencher très vite sur ce meurtrier sans faire de faux pas, sans vice de forme ou de procédure qui permettraient à ses avocats de demander sa relaxe et de le voir ainsi être de nouveau relâché dans la nature. Il est bon de rappeler les choses basiques, ces 3 meurtres de sang froid sont abominables, les justifier simplement parce que les victimes sont étrangères, c’est l’appel au meurtre xénophobe, ce qui est moralement et politiquement inacceptable et surtout que cette dramatique affaire ne soit pas enterrée pour ne pas froisser ceux qui pourraient être soupçonnés d’avoir été les organisateurs (terriblement efficaces) de ces assassinats.

Car l’injustice révoltante, l’imminence du danger, la gravité de la menace et la conviction assise par l’expérience maintes fois renouvelée d’une voie politique bloquée, alors au milieu de la logorrhée des politiques et des médias et chaînes de télé d’information continue, la vérité finira bien par percer. La France, ce pays qui fut un jour celui de l’égalité, de la fraternité et des droits de l’Homme, mais si vous êtes noir ou bronzé, vous empoisonnez la vie sociale et même politique française. Aujourd’hui cette France n’a encore ni intelligence naturelle, ni artificielle ????
Mais il est bon bien sûr de rappeler que concernant cette tuerie, qu’il s’agit en fait d’une fiction politique de certaines forces politiques, qui arrivent à construire leur stratégie autour du thème de l’immigration, présentée méthodiquement comme l’origine directe ou indirecte de tous les maux de la société française, et surtout qu’il s’agit également d’un événement en lien avec le Grand Remplacement.
C’est çà la démocrachie !!!!

Kader Tahri
https://www.kader-tahri.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Europe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...