Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Mouvement des femmes

Ni pape, ni politicien, ni juge, ni médecin, c’est aux femmes de décider !

L’avortement, un droit !

La Coalition régionale de la Marche mondiale des femmes tenait le 4 juin dernier une manifestation suite à l’inquiétude soulevée par l’organisation d’une marche chrétienne visiblement contre le droit à l’avortement. Presse-toi à gauche vous offre le discours livré par les participantes lors de l’événement.

Aujourd’hui, 4 juin 2011, la Coalition régionale de la Marche mondiale pose un geste d’éclat pour exprimer l’inquiétude soulevée par l’organisation d’une marche chrétienne, une première à Québec, qui a lieu également à 14 h à partir des Plaines d’Abraham. Cette marche de même que le congrès des pro-vies en mai dernier à Québec sont, pour le mouvement féministe de la grande région de la Capitale-Nationale, des manifestations d’un réel vent de droite et du danger d’un retour à des valeurs conservatrices rétrogrades qui remettent en question les acquis du mouvement des femmes obtenus suite à de longues et dures luttes historiques.

Droit à l’avortement menacé

Principalement, nous savons, qu’avec le gouvernement conservateur majoritaire influencé par la droite religieuse et son Caucus parlementaire pro-vie, le droit à l’avortement c’est-à-dire, le libre choix d’interrompre une grossesse non désirée, est menacé. Nous sommes opposées à des projets de loi d’initiative privée visant à limiter l’avortement. Nous dénonçons les coupures dans le financement des services d’avortement. Nous craignons la nomination de juges anti-choix à la Cour suprême et des Conservateurs anti-choix au Sénat. Nous questionnons l’existence de centres d’aide à la grossesse anti-choix. Nous ne pouvons demeurer silencieuses ! Nous disons non à des reculs !

Pour le respect des droits des femmes

Nous réaffirmons que : — nous voulons avoir accès à des services d’avortement complets et gratuits dans toutes les régions et toutes les provinces ; — nous voulons vivre librement une sexualité qui respecte notre orientation sexuelle, c’est un droit garanti par la Charte québécoise des droits de la personne ; — nous voulons l’autonomie sociale et économique ; — nous voulons l’égalité entre les femmes et les hommes.

Nous réaffirmons que nous voulons une société qui promulgue des valeurs d’égalité, de solidarité, de justice, de liberté et de paix. C’est le souhait des femmes du monde entier qui ont adopté, au Rwanda en 2004, la Charte mondiale des femmes pour l’humanité.

Sur le même thème : Mouvement des femmes

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...