Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Lancement de la revue Liberté, printemps 2016

Ce printemps, Liberté invite à réinvestir la Terre comme un lieu, à apprendre à la percevoir et à la lire autrement. Bref, à refonder notre relation avec elle.

Jeudi 10 mars 2016, 19h
Librairie Le Port de tête
262, avenue du Mont-Royal Est, Montréal

Si nous portons notre regard sur les installations pétrolifères de Syncrude à Fort McMurray en Alberta, sur les forêts abitibiennes scarifiées par les coupes à blanc ou le site minier Manitou-Goldex, abandonné, à Val-d’Or, on se demande assez vite si nous savons encore habiter le monde.

La nature n’est plus un espace avec lequel dialoguer, une part du récit nous englobant en tant que communauté, mais un pur objet extérieur à nous et, de là, une simple ressource. Or, la ressource, comme chacun sait, ne s’habite pas. Elle s’exploite.

Dans ce dossier :

- Ce qui manque à l’éducation pour nous apprendre à vivre.
« Ralentir travaux », Yvon Rivard

- Les Québécois n’habitent pas leur pays : ils l’exploitent.
« Perdre le Nord », Julia Posca

- Peut-on être responsable d’un monde avec lequel on n’a pas de contact ?
« Mêmes les vaches n’habitent plus la Terre », Anne-Marie Régimbald
En se voulant apolitiques, les écologistes font fausse route.
« Margaret Thatcher, les melons d’eau, la société », Gabriel Nadeau-Dubois
L’aménagement du paysage forge l’alliance entre l’État et le capital.
« Le visage raviné du pouvoir », Suzanne Beth
+
- Un entretien avec Simon Tremblay-Pepin sur la portée collective de nos choix individuels

En librairie et en kiosque !

Lancement de Liberté n° 311
Dialogue entre Joséphine Bacon et Yvon Rivard

En complément à la publication de son nouveau dossier, Liberté vous invite à une discussion entre la poète innue Joséphine Bacon et le romancier et essayiste Yvon Rivard, le jeudi 10 mars à 19h, à la librairie Le Port de tête de Montréal. La soirée sera animée par la journaliste Caroline Nepton-Hotte.

La débâcle environnementale causée par la surexploitation de la planète nous montre qu’il est urgent de modifier notre rapport au monde. L’art, en déplaçant notre regard vers des réalités inédites, met en lumière les pièges cachés de nos représentations communes et s’avère un puissant allié du combat politique à mener pour faire de la Terre un lieu plutôt qu’une ressource.

Habiter ou exploiter le monde ?
Avec Joséphine Bacon et Yvon Rivard
Animation : Caroline Nepton-Hotte

Jeudi 10 mars 2016, 19h
Librairie Le Port de tête
262, avenue du Mont-Royal Est, Montréal

Entrée libre

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...