Édition du 12 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Le Conseil central adopte ses résolutions pour les trois prochaines années (CCGIM-CSN)

Montréal, le 30 mai 2016 - Les délégué-s syndicaux du Conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine réunis en congrès du 25 au 27 mai dernier ont adopté une série de résolutions qu’ils mettront en œuvre au cours des trois prochaines années.

Emplois, concertation, environnement et sécurité

Parmi celles-ci, ils ont retenu l’idée de tenir un colloque sur l’importance du transport pour le développement social, économique et politique de la Gaspésie et des Îles.

« On observe depuis de nombreuses années déjà le déclin de la mobilité dans la région, alors qu’elle est un élément crucial pour notre économie. Le colloque permettra à tous les acteurs du milieu de se prêter à une réflexion collective sur cet enjeu fondamental pour la population et pour l’économie d’ici », a d’abord soutenu le président du CCGIM (CSN), Jacques Mimeault. L’ensemble des acteurs de la société concernés par la question du transport seront d’ailleurs invités à participer au colloque, ce qui constituera un excellent moyen pour le CCGIM (CSN) de concrétiser la résolution prise durant le congrès de recréer la concertation régionale mise à mal par les libéraux. La création d’une table de concertation regroupant l’ensemble de la société civile ainsi que les élus municipaux, provinciaux et fédéraux sera une autre façon de rétablir cette concertation. En outre, les délégué-es ont demandé au conseil central de continuer à intervenir sur la place publique chaque fois que ce sera nécessaire pour le maintien et la création d’emplois dans la région.

Le conseil central s’est par ailleurs vu confier la tâche de faire pression sur les deux paliers de gouvernement afin qu’il mette en place des centres d’intervention d’urgence maritime pour la préservation du fleuve et du golf Saint-Laurent. « Selon le Bureau de la sécurité des transports du Canada, il s’est produit entre 2002 et 2011, 90 accidents maritimes déclarés impliquant des navires-citernes, dont 53 au Québec. La Stratégie maritime rendue publique par le gouvernement libérale en 2015, qui ne prévoit rien pour la Gaspésie et les Îles, aura une incidence sur l’augmentation du transport maritime déjà abondant sur le fleuve Saint-Laurent, sans compter ses effets sur le plan environnemental. De plus, si un accident majeur se produisait, les pertes pour le territoire pourraient se traduire en centaines de millions de dollars. C’est toute l’économie de la Gaspésie et des Îles qui en souffrirait et encore une fois, beaucoup de pertes d’emplois seraient en jeu. Il faut absolument qu’un plan soit mis en place pour évaluer ce genre de risque et pour pouvoir le contrer le cas échéant », ajoute-t-il.

Nouvel exécutif

Après des élections aux postes de vice-présidence et d’adjoint pour la région de la Gaspésie, le nouvel exécutif du CCGIM (CSN) sera constitué des sept membres suivants : Alain Caron, secrétaire général, Nicole Richard, adjointe pour les Îles-de-la-Madeleine, Jean-Rock Albert, vice-président Gaspésie, Jacques Mimeault, président, Denis Beaudin, trésorier, Lorene Roy, adjointe pour la Gaspésie et Anatole Chiasson, vice-président Îles-de-la-Madeleine.

Conseil central de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CCGIM-CSN)

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
173, rue Commerciale Ouest
C.P. 1026
Chandler (Québecc)
G0C 1K0

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...