Édition du 20 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

Le Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee)/Gouvernement de la Nation crie forge une nouvelle alliance avec Val-d'Or pour lutter contre le racisme et la discrimination

VAL-D’OR, QC, le15 déc. 2015 - Dans la foulée de témoignages bouleversants de trois femmes autochtones sur les ondes de Radio-Canada le 22 octobre dernier au sujet d’agressions physiques et sexuelles subies aux mains d’agents de la Sûreté du Québec de Val-d’Or, le Grand Chef Matthew Coon Come du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee), a annoncé lors d’une conférence de presse qu’il allait « se tenir aux côtés de quiconque dénonce le racisme et la discrimination. »

Le lundi 7 décembre dernier, le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil, et son Conseil ont adopté à l’unanimité deux résolutions démontrant leur volonté d’apporter un vent de changement hautement nécessaire dans la région. La première résolution concerne l’adhésion de Val-d’Or à la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination. 

La deuxième résolution, également adoptée à l’unanimité, demande au gouvernement du Québec de former une commission d’enquête provinciale visant à examiner de façon efficace la discrimination et le racisme dans les forces de sécurité publique et l’administration de la justice au Québec. Cet appel a été immédiatement réitéré par l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL) et l’Assemblée des Premières Nations (APN) en plus de recevoir l’appui total du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee)/Gouvernement de la Nation crie. 

Aujourd’hui, le Grand Chef Matthew Coon Come se tient aux côtés du maire de Val- d’Or, Pierre Corbeil, qui inaugure une nouvelle alliance pour la lutte contre le racisme et la discrimination. De nouvelles initiatives seront mises en place au sein de la structure municipale : comités de liaison, révision des politiques, campagnes sur la diversité et ateliers de sensibilisation à la culture sont des exemples de l’initiative que prend la Ville de Val-d’Or pour apporter un changement hautement nécessaire.

Bien que le Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee)/Gouvernement de la Nation crie reconnaît et encourage tous ces efforts de la part de Val-d’Or, il ne sous-estime pas l’ampleur de la présente crise. 

« Ne vous y trompez pas, nous ne prétendons pas avoir résolu le problème et qu’il est maintenant réglé. Tout a commencé avec trois femmes courageuses qui ont dénoncé les sévices subis. En date d’aujourd’hui, plus d’une douzaine de femmes ont offert leur témoignage. Des sévices continuent d’être signalés dans d’autres régions, y compris en territoire cri. Il ne s’agit pas d’un problème unique à Val-d’Or. Ou qui appartient seulement à Val-d’Or. Il s’agit d’un problème de nature systémique. Et ce problème appartient à tout le monde. Québec doit prendre position sur ces questions de sécurité publique. » - le Grand Chef Matthew Coon Come.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...