Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Services publics

Le STTP se méfie du partenariat conclu entre le gouvernement fédéral et Amazon Canada

OTTAWA, le 6 avril 2020 - Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) craint qu’une nouvelle entente de distribution ne récompense Amazon Canada, une entreprise qui crée des emplois stressants et précaires, qui ne tient pas compte des revendications des travailleurs et travailleuses en matière de santé et de sécurité et qui fait entrave à leur droit de se syndiquer.

Le 3 avril dernier, le gouvernement du Canada a annoncé son intention de travailler en étroite collaboration avec le géant de la technologie pour gérer la distribution d’équipement et de fournitures de protection individuelle achetés par le gouvernement canadien. L’annonce a été faite en l’absence de toute consultation avec le STTP.

« Nous avons des questions urgentes et de graves préoccupations au sujet de l’entente, déclare Jan Simpson, présidente nationale du STTP. Amazon, tout le monde le sait, mise sur les emplois précaires, obligeant les travailleurs et travailleuses à se contenter d’un statut d’emploi et d’horaires de travail incertains et instables. »

La crise de la COVID-19 se poursuit. Il est absolument essentiel que les travailleurs et travailleuses de la santé et des services publics aient accès à de l’équipement de protection individuelle.

« La surveillance sera cruciale, affirme Mme Simpson. Comment le public saura-t-il si les droits des travailleurs et travailleuses sont respectés, comme ils devraient l’être par un entrepreneur fédéral ? Comment avoir l’assurance qu’Amazon exécute ce contrat à ’prix coûtant’ ? Nous n’avons certainement pas besoin que quelqu’un profite de cette crise et vienne remplir encore plus les poches de Jeff Bezos. »

La décision du gouvernement ajoutera de nouvelles pressions sur des travailleurs et travailleuses qui, déjà, sont mal protégés. Amazon fait appel à de nombreux sous-traitants du début à la fin de ses opérations de livraison. S’ils tombent malades, les travailleuses et travailleurs d’entrepôt risquent de perdre leur emploi ou de subir des pressions pour continuer à travailler.

« Je veux que les travailleurs et travailleuses d’Amazon dans les centres de traitement des commandes sachent que le STTP se battra pour tous les travailleurs et travailleuses faisant partie de la chaîne d’approvisionnement liée à cette entente, » poursuit Mme Simpson.

« Maintenant que le gouvernement fédéral a retenu les services de votre employeur, il ne doit pas se laver les mains des violations de vos droits et des conditions qui vous mettent en danger. Le STTP se bat contre les abus que subissent les travailleurs et travailleuses de l’économie des petits boulots. Le STTP ne ménage aucun effort pour améliorer la santé et la sécurité à Postes Canada durant cette crise, et il est d’avis que vous aussi avez le droit de travailler dans un milieu sain et sécuritaire et d’avoir une voix collective pour améliorer vos conditions de travail. »

Le STTP s’apprête à envoyer une lettre au gouvernement fédéral pour lui faire part de ses préoccupations au sujet des droits des travailleurs et travailleuses, de la santé et de la sécurité, ainsi que de la protection des données et de la vie privée. Le STTP participera à une séance d’information fédérale sur l’entente et en apprendra davantage au cours des prochains jours.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Services publics

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...