Édition du 24 mars 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

Le chef national de l'APN affirme que les engagements pris dans le discours du Trône visant à renouveler les relations sont essentiels à l'élimination de l'écart et à la réconciliation

OTTAWA, le 4 déc. 2015 - Le chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a affirmé que les engagements envers les Premières Nations pris dans le discours du Trône d’aujourd’hui sont positifs et représentent des étapes nécessaires pour la réconciliation et l’élimination de l’écart qui sépare les membres des Premières Nations du reste du Canada sur le plan de la qualité de vie.

« Une nouvelle relation avec le gouvernement crée de nouvelles occasions d’éliminer l’écart et nous permet tous de progresser vers la réconciliation, a soutenu Perry Bellegarde, chef national de l’APN. Les Premières Nations et les Canadiens partagent de nombreuses priorités, qui visent toutes à bâtir un pays plus fort pour nous tous. La clé consiste à travailler ensemble dans une relation de nation à nation. Le discours du Trône donne le ton juste et nous sommes impatients que le premier ministre nous en parle plus longuement alors qu’il s’adressera à notre Assemblée extraordinaire des Chefs la semaine prochaine. Mon message est que les Premières Nations sont prêtes à aller de l’avant et nous appelons tous les Canadiens à aller de l’avant avec nous. »

À la suite d’un chant d’honneur traditionnel des Premières Nations interprété par David Charette de la réserve indienne non cédée de Wikwemikong, Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, a donné lecture du discours du Trône à l’ouverture de la 42e législature. Dans le discours du Trône, le gouvernement s’engage à renouveler, de nation à nation, la relation entre le Canada et le peuple autochtone en se fondant sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat ; à mettre en œuvre de façon concertée les appels à l’action lancés par la Commission de vérité et réconciliation ; à lancer une enquête sur les femmes et jeunes filles autochtones disparues ou assassinées ; à travailler avec les Premières Nations pour s’assurer que chaque enfant reçoit une éducation de qualité et ; à faire participer plus pleinement les peuples autochtones à l’examen et à la surveillance des grands projets de mise en valeur des ressources.

« Le discours du Trône d’aujourd’hui est une confirmation importante des engagements du gouvernement envers les Premières Nations et il promet que des mesures seront prises quant aux priorités que nous mettons de l’avant, a affirmé le chef national Perry Bellegarde. Nous sommes heureux à l’idée de travailler avec le gouvernement, car nos priorités sont les priorités du Canada. En travaillant ensemble, nous pouvons éliminer l’écart entre les peuples des Premières Nations et les Canadiens relativement à la qualité de vie et par conséquent, tout le monde en sort gagnant. »

Le discours a eu lieu alors que des dirigeants, des aînés et des jeunes des Premières Nations de l’ensemble du pays se préparent à se réunir à Gatineau, au Québec, lors de l’Assemblée annuelle extraordinaire des Chefs de l’APN sous le thème Façonner notre avenir et éliminer l’écart : Droit inhérents et issus de traités, Réconciliation, Relations. Cette assemblée se tiendra du 8 au 10 décembre.

Le premier ministre Trudeau s’adressera à l’Assemblée le matin du 8 décembre à 9 h 10. La ministre fédérale des Affaires autochtones et du Nord, Mme Carolyn Bennett, ainsi que le ministre fédéral des Pêches et Océans, M. Hunter Tootoo, parleront également aux délégués au cours de l’Assemblée extraordinaire des Chefs. Un programme détaillé se trouve au : http://www.afn.ca/uploads/files/sca/sca-agenda-v3-fr.pdf.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...