Édition du 22 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Europe

Les banquiers célèbrent leur relation avec le Parti Travailliste de Sir Keir Starmer

Les nouveaux dirigeants de droite du parti travailliste ne perdent pas de temps pour bavarder avec les banquiers et les patrons

article et photo tirés de NPA 29

La City de Londres (centre du capitalisme mondial) salue un « changement radical » dans l’attitude envers les banquiers et les patrons du parti travailliste de Sir Keir Starmer. Le parti tente de « renouer avec les banquiers » et de montrer qu’il a abandonné la politique de gauche de l’ancien leader Jeremy Corbyn.

La chancelière de l’ombre Anneliese Dodds et son ministre de la ville ont bavardé avec des banquiers de la city, selon le Financial Times, le journal des patrons. Pat McFadden, futur (?) ministre travailliste, a récemment rencontré en ligne les banquiers de l’Association des investissements et de Standard Life Aberdeen.

Et M. Dodds s’est exprimée lors d’un événement en ligne organisé par la société de conseils aux entreprises Cicero, auquel ont participé 500 personnes, dont des gestionnaires de fonds d’investissement. Le patron de Cicero, Iain Anderson, a déclaré que cela montrait que le Labour de Starmer adoptait une approche « complètement différente » que sous la direction de Corbyn.

« Il y a maintenant une relation entièrement constructive et ouverte, et on parle à nouveau de partenariat avec la finance », a-t-il déclaré.

Exécutif

Et un cadre de la direction d’un fonds a décrit l’approche du Labour comme un « changement en profondeur ». Après sa rencontre avec les banquiers, McFadden – ancien assistant de Tony Blair et ministre des affaires du gouvernement de Gordon Brown – a déclaré : « J’ai toujours pensé qu’un parti aspirant à un gouvernement devrait s’intéresser autant à la création de richesses qu’à leur distribution équitable ».

C’est un écho de l’époque où les travaillistes sous Blair étaient intensément clairs sur le fait que des gens peuvent s’enrichichir de manière dégoûtante. Il est temps pour la gauche de quitter le parti travailliste et de se battre pour le changement en dehors de celui-ci

Le Financial Times a déclaré que les travaillistes sous Corbyn et son chancelier fantôme John McDonnell avaient adopté une « approche hostile » envers les entreprises et «  se sont aliéné beaucoup de gens dans la City ».


En fait, Corbyn et McDonnell ont également passé beaucoup de temps à essayer d’apaiser les banquiers et les patrons. Alors que Corbyn s’adressait aux patrons lors de la conférence du CBI, McDonnell disait aux banquiers qu’ils n’avaient « rien à craindre » d’un gouvernement travailliste.

Et comme l’indique le Financial Times, le ministre fantôme de Corbyn, Jonathan Reynolds, a « de bonnes relations avec les entreprises ».


Mais cela n’a pas satisfait les banquiers et les patrons qui détestaient les prétentions de Corbyn d’essayer de nationaliser partiellement certains services publics ou d’augmenter l’impôt sur les sociétés. Les banquiers se réjouissent du travail de Starmer mais ils ne croient pas ses prétentions à « défendre l’héritage » de la direction de Corbyn. Mais leur attitude envers le Labour est tiède.

Après la rencontre avec McFadden, l’Association des Investisseurs a salué une relation « constructive et ouverte » avec « les partis politiques de tous les côtés ».

Elle a déclaré que cette relation est « essentielle, non seulement pour le bon fonctionnement de notre économie mais aussi pour notre démocratie ». C’est une preuve du pouvoir que les patrons et les banquiers ont sur les gouvernements.

Prouver que le Labour est un parti suffisamment « responsable » pour gouverner signifie convaincre les patrons qu’ils peuvent lui faire plus confiance qu’aux conservateurs pour protéger leurs profits.

Starmer leur donnera plus que ce qu’ils veulent – et fera passer leurs intérêts avant ceux des gens ordinaires.

Nick Clark 25 mai 2020

https://socialistworker.co.uk/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Europe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...