Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Monde du travail et syndicalisme

Les dockers suédois vont boycotter les bateaux russes

Le 31 mars 2022, le syndicat suédois des travailleurs des transports a déclaré « le blocus des navires russes, battant pavillon russe et sous contrôle russe à partir du 1er mai 2022. Nos membres ne traiteront plus avec ces navires après cette date. »

Nous publions la déclaration de ce syndicat et la vidéo de syndicalistes ukrainiens des transports qui remercient le syndicat suédois et appellent à la généralisation du boycott. La vidéo est sous-titrée en anglais (2,38 mn).

Déclaration du Svenska Transportarbetareförbundetn, syndicat suédois des travailleurs des transports

Le Syndicat des travailleurs des transports a discuté de la question d’un éventuel blocus des ports suédois contre les navires russes depuis que la Russie a attaqué l’Ukraine. Nous avons un dialogue permanent avec les employeurs dans le cadre du modèle suédois. Le syndicat suédois des travailleurs des transports estime que ce sont les décideurs suédois qui doivent gouverner la politique étrangère et de sécurité suédoise, et non un syndicat. Par conséquent, nous avons attendu jusqu’à maintenant pour émettre un avis.

Le syndicat croit toujours qu’une décision sur une approche commune de l’UE sur la question est la meilleure, mais maintenant la situation est telle que nous choisissons d’agir.

Le syndicat suédois des travailleurs des transports est à cent pour cent avec l’Ukraine dans la guerre et nous sommes prêts à agir immédiatement.en solidarité avec nos camarades syndicaux et avec les citoyens ukrainiens Par conséquent, nous déclarerons le blocus des navires russes, battant pavillon russe et sous contrôle russe à partir du 1er mai 2022. Nos membres ne traiteront plus avec ces navires après cette date. La question du blocus est extrêmement compliquée car seule une très petite partie des navires marchands russes fait escale dans les ports suédois. L’effet d’un blocus non coordonné par l’UE risque d’avoir très peu d’impact. Espérons que cela puisse faire pression sur d’autres pays de l’UE pour qu’ils agissent, a déclaré Tommy Wreeth, président du Syndicat des travailleurs des transports. Il peut y avoir une pénurie de certains produits. C’est la raison pour laquelle nous reportons notre avis d’un mois. Pour donner aux entreprises la possibilité de trouver des fournisseurs autres que russes, et qu’elles puissent ramener chez elles des marchandises déjà achetées et payées qui sont déjà en route vers la Suède, a jouté Tommy Wreeth.

Cette décision est principalement valable jusqu’au 31 mai 2022, mais peut être prolongée.

30 mars 2022

Traduction Patrick Le Tréhondat

http://www.laboursolidarity.org/Les-dockers-suedois-vont-boycotter

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Monde du travail et syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...