Édition du 18 juin 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les membres d'Unifor travaillant pour Autobus Longueuil déclenchent la grève

LONGUEUIL, QC, le 20 mars 2023 - Les membres de la section locale 510 d’Unifor travaillant pour Autobus Longueuil déclencheront la grève dès minuit ce soir. Le Centre de services scolaire Marie-Victorin est le principal client du transporteur scolaire d’Autobus Longueuil inc. La Rive-Sud de Montréal en particulier Longueuil sera donc paralysée par une grève d’une durée illimitée à compter de minuit ce soir.

« C’est vraiment désolant parce que c’est environ 1500 élèves qui seront privés de transport scolaire dès demain matin » déplore Jean-Yves Filion, représentant national pour Unifor Québec.

Le syndicat réclame des salaires décents pour les travailleuses et travailleurs qui ont la charge de transporter des enfants entre leurs domiciles et des établissements scolaires. Le salaire actuel n’est pas représentatif de la hauteur de leurs responsabilités, sans compter les problèmes de circulation, de pannes, de remplissage de réservoirs de carburant et de discipline dans les autobus.

« Les salaires proposés par l’employeur sont franchement indécents si l’on considère la difficulté pour tous les transporteurs scolaires à recruter du personnel afin de seulement maintenir le service de transport scolaire qui est carrément menacé si on ne fait rien pour améliorer les conditions de travail de ces travailleuses et travailleurs. Nos membres sont prêts à aller jusqu’au bout » commente le représentant national.

Rappelons que le gouvernement du Québec a versé une bonification importante aux transporteurs scolaires de l’ordre de 15 % à 30 % de leurs contrats pour pallier différents problèmes. « Cet argent est censé servir à donner des salaires décents aux salariées et salariés. Cependant, nous n’en voyons pas l’ombre d’un iota à la table de négociation. Il faut que cette situation cesse immédiatement et nous nous battrons jusqu’au bout pour avoir ce qui nous revient » s’indigne le représentant national.

Les chauffeurs d’autobus scolaires de la section locale 510 d’Unifor sont sans contrat de travail depuis le 30 juin 2022 et regroupent environ 70 salariés syndiqués. Les membres avaient voté unanimement en faveur d’un mandat de grève si une entente de principe n’était pas conclue avant le 20 mars 2023.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...