Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Les travailleuses et travailleurs en éducation de l'Ontario unis contre les coupures du gouvernement (AEFO)

OTTAWA, le 3 avril 2019 - Le personnel enseignant ainsi que les travailleuses et travailleurs en éducation de l’Ontario forment un front commun en vue de défendre un solide système d’éducation financé à même les deniers publics qui est de haute qualité et accessible à tous.

D’une seule voix, les cinq syndicats représentant les travailleuses et travailleurs dans chaque conseil scolaire en Ontario ont déclaré : « Les coupures apportées au budget de l’éducation auront des conséquences dévastatrices sur le bien-être et la réussite des élèves. »

Collectivement, les syndicats ont exhorté le gouvernement à reconsidérer les plans proposés pour l’éducation en Ontario, y compris augmenter l’effectif des classes, introduire l’apprentissage électronique obligatoire et sabrer le financement des programmes essentiels pour appuyer les élèves dans les écoles.

La déclaration commune a énoncé les valeurs communes et a concrétisé un engagement de collaboration afin de veiller aux sept principes suivants :

- Soutenir les investissements dans l’éducation financée à même les deniers publics ;

- Rehausser les fonds consacrés aux services en santé mentale et aux élèves ayant des besoins particuliers ;

- Favoriser l’équité et l’inclusion dans nos écoles ;

- Fournir les fonds pour appuyer le personnel enseignant et les travailleuses et travailleurs en éducation ;

- Rendre les écoles plus sécuritaires pour tous les élèves, le personnel enseignant et les travailleuses et travailleurs en éducation ;

- Protéger le modèle actuel de maternelle/jardin d’enfants à temps plein ; et

- Maintenir l’engagement envers des effectifs de classes plus petits.

En tant que représentantes et représentants du personnel enseignant et des travailleuses et des travailleurs en éducation en Ontario, les cinq signataires sont : l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), le Syndicat canadien de la fonction publique - Ontario (SCFP), la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario (FEEO), l’Association des enseignantes et des enseignants catholiques anglo-ontariens (OECTA) et la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario (FEESO). La déclaration commune était un effort concerté pour exprimer l’unité dans tout le secteur de l’éducation à accorder la priorité aux besoins des élèves. La déclaration intégrale est disponible en ligne ici : https://www.aefo.on.ca/images/aefo/quoi-de-neuf/salle-de-nouvelles/communiques/Declaration_commune_sur_education_Ontario.pdf .

Comme premier geste de solidarité, ce front commun a organisé un rassemblement public pour l’éducation ce samedi 6 avril, de 12 h (midi) à 14 h à Queen’s Park. Le rassemblement, qui a lieu avant le budget provincial, demandera au gouvernement de procéder à des investissements plutôt qu’à des coupures à l’éducation financée à même les deniers publics.

Tous les organismes ont exprimé qu’il s’agit d’un moment important pour se rassembler afin de défendre l’éducation de haute qualité, financée à même les deniers publics, en Ontario. « Ensemble, nous transmettons un message unanime au gouvernement Ford de cesser les coupures en éducation. »

L’AEFO compte environ 10 600 membres et représente les enseignantes et les enseignants des écoles élémentaires et secondaires de langue française de l’Ontario, tant catholiques que publiques, en plus du personnel professionnel et de soutien œuvrant dans différents lieux de travail francophones.

Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO)

L’AEFO compte environ 10 600 membres et représente les enseignantes et les enseignants des écoles élémentaires et secondaires de langue française de l’Ontario, tant catholiques que publiques, en plus du personnel professionnel et de soutien œuvrant dans différents lieux de travail francophones.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...