Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Manifestation devant le siège social de la Sépaq - Le risque de grève est réel à la Sépaq, avertit le SFPQ

QUÉBEC, le 7 juin 2019 - Les travailleuses et les travailleurs de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) appuyés par d’autres délégations du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) ont envoyé un avertissement au gouvernement Legault : le risque de grève est réel dans les parcs et réserves fauniques. Environ 300 personnes ont manifesté ce midi à Québec devant le siège social de la Sépaq. « Il s’agit d’une première manifestation qui conduira forcément à une escalade de moyens de pression si le gouvernement Legault tarde à délivrer à la Sépaq les mandats nécessaires pour permettre à la négociation d’avancer. Soit des progrès importants sont rapidement faits à la table de négociation, soit l’été sera brûlant dans toutes les régions du Québec. La Saint-Jean-Baptiste, la fête du Canada, les semaines de la construction, toutes les dates importantes sont marquées en rouge dans notre agenda », affirme Christian Daigle président général du SFPQ.

Rappelons qu’à l’issue d’une tournée de votes, les travailleuses et les travailleurs de la Sépaq, membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), se sont prononcés à 94 % pour le déclenchement d’une grève générale au moment opportun.

Parmi les points en demande de la part des travailleuses et des travailleurs à la table de négociation, on retrouve les iniquités de traitement, les horaires atypiques, les vacances et surtout la rémunération.

La négociation porte sur le renouvellement des conventions collectives des quelque 2 000 membres du SFPQ dans les parcs nationaux, les réserves fauniques, le Manoir Montmorency et le Parc de la Chute-Montmorency, la Station écotouristique Duchesnay, le siège social, les campings des Voltigeurs, les centres touristiques du Lac-Kénogami et du Lac-Simon, le Gîte du Mont-Albert, l’Auberge de montagne des Chic-Chocs et l’Auberge de Port-Menier ainsi que l’Aquarium du Québec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...