Édition du 3 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Médias

Moins de nouvelles locales = moins de participations aux élections (SCFP)

MONTRÉAL, le 5 févr. 2016 - Une nouvelle étude démontre que l’on est plus nombreux à voter aux élections municipales si l’on habite une région où les médias offrent une grande proportion de nouvelles locales. L’analyse commandée par le SCFP a été déposée au CRTC cette semaine dans le cadre des audiences sur l’avenir de la télévision locale et communautaire.

« L’étude d’Influence Communication vient prouver que la quantité d’information diffusée dans une région a un réel impact sur la participation aux élections. On peut manifestement voir que les citoyens sont moins nombreux à voter dans les régions de Montréal, de l’Abitibi et de l’Outaouais, où la proportion de nouvelles locales est plus faible qu’ailleurs », a expliqué Alain Caron, président du CPSC.

« Cette analyse justifie l’imposition de quotas de nouvelles locales plus importants à la télévision traditionnelle. La télévision est le média qui contribue le moins à l’information locale, mais le Conseil doit tenir compte du fait que c’est encore à la télévision que les Québécois sont les plus nombreux à s’informer », d’ajouter Nathalie Blais du Service de recherche du SCFP.

Le CPSC a argumenté, lors de sa présentation devant le CRTC, qu’une augmentation de la quantité de nouvelles locales à la télévision traditionnelle (et par le fait même sur les sites Internet des diffuseurs) permettrait au Conseil d’atteindre d’importants objectifs démocratiques de la Loi sur la radiodiffusion.

Sur le même thème : Médias

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...