Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociations du secteur public - L'APTS dévoile ses demandes pour de meilleures conditions de travail et d'exercice

MONTRÉAL, le 2 nov. 2022 - L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) franchit une nouvelle étape dans la négociation qui s’amorce à la table sectorielle. Elle dévoile les revendications qu’elle a déposées au Comité patronal de négociation du secteur de la santé et des services sociaux (CPNSSS), portant sur les conditions de travail et d’exercice de ses membres.

« Au cœur de nos demandes, il y a une volonté d’améliorer nos conditions de travail pour accorder du temps et une véritable reconnaissance aux professionnel·le·s et technicien·ne·s de la santé et des services sociaux. Du temps, d’abord, pour souffler et pour les soulager de la surcharge qui pèse sur notre réseau public. La reconnaissance, ensuite, prend la forme de primes mieux adaptées à la réalité de nos titres d’emploi pour faire en sorte que le temps supplémentaire effectué soit bel et bien rémunéré, et ainsi améliorer les mesures offertes pour le développement professionnel », explique Josée Fréchette, 1re vice-présidente de l’APTS.

Plus précisément, l’APTS revendique, entre autres, une cinquième semaine de vacances pour ses membres, une bonification des primes de soir, de fin de semaine et de nuit, des modifications aux règles sur le temps supplémentaire ainsi qu’une augmentation des indemnités pour les frais de déplacement et de repas. Il est possible de prendre connaissance de l’ensemble des demandes sectorielles sur le site web de l’APTS.

Assurer l’accès et la qualité des services à la population

« Le réseau de la santé et des services sociaux fait face à des défis importants pour assurer l’accès et la qualité des services à la population. Il faut revoir les conditions de travail pour attirer la relève et conserver la précieuse expertise développée dans notre réseau public. Ce sont les principales préoccupations qui ressortent des consultations menées en assemblées générales l’été dernier. Nous voulons que notre réseau public redevienne un endroit où les gens ont envie de travailler. Le gouvernement doit à son tour démontrer qu’il souhaite être un employeur de choix en répondant favorablement à nos propositions », fait valoir Josée Fréchette.

Rappelons que les revendications du Front commun, dont fait partie l’APTS aux côtés de la CSN, de la CSQ et de la FTQ, ont été déposées à Québec le 28 octobre dernier et concernent notamment les salaires, la retraite, les droits parentaux, les disparités régionales et les assurances collectives.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...