Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociations du secteur public - Les salarié-es de la santé et des services sociaux déposent leurs revendications (FSSS-CSN)

QUÉBEC, le 29 oct. 2019 - Le comité de négociation de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), représentant quelque 88 000 travailleuses et travailleurs de toutes les catégories de personnel du réseau, dépose ce soir son cahier de revendications sectorielles au Comité patronal de négociation (CPNSSS).

Le projet de négociation de la FSSS-CSN, issu de nombreuses consultations auprès des salarié-es du réseau, contient plusieurs solutions aux problèmes vécus au quotidien par les salarié-es. Plusieurs de ces propositions entraîneront également une amélioration de la qualité des soins et des services offerts à la population. Après des années de compressions budgétaires, de politiques d’austérité et une immense réforme centralisatrice, les travailleuses et les travailleurs de la santé et des services sociaux n’en peuvent plus : les surcharges de travail sont insoutenables ; le nombre d’arrêts de travail pour cause de santé et de sécurité explosent ; les difficultés d’attraction et de rétention touchent dorénavant tous les types d’établissements, et ce, dans toutes les catégories de personnel.

Entre autres mesures, la FSSS-CSN entend notamment éliminer le recours aux heures supplémentaires obligatoires par les gestionnaires, renforcer la prévention en santé et sécurité du travail, bonifier les mesures d’attraction et de rétention du personnel, favoriser la conciliation famille-travail-études, éliminer les surcharges de travail, bonifier les vacances, empêcher la privatisation et la sous-traitance ou encore introduire des dispositions favorisant la protection de l’environnement et la réduction des déchets.

« Si le gouvernement est sérieux dans sa volonté de relancer le réseau public, cela doit passer par une amélioration des conditions de travail et des salaires de l’ensemble du personnel qui a subi gravement les politiques d’austérité des dernières années, explique le président de la FSSS-CSN, Jeff Begley. Quant à nous, le gouvernement a l’occasion, maintenant, de corriger les erreurs du passé et d’opérer une véritable relance. Il faut le faire maintenant car la situation sur le terrain est intenable. Combien de temps les travailleuses et les travailleurs pourront ainsi maintenir à bout de bras ce réseau ? L’heure est à la véritable reconnaissance et à la recherche de solutions qui permettront aux salarié-es de remplir leur mission avec pleine satisfaction : prendre soin de chacune et chacun d’entre nous, lorsque nous en avons le plus besoin ! »

La présente convention collective viendra à échéance le 31 mars 2020. Affiliée à la CSN, la Fédération de la santé et des services sociaux compte plus de 110 000 membres, dont 88 000 œuvrent dans les établissements publics du réseau de la santé et des services sociaux.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...