Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

Port de Montréal

Un patronat aux abois…

Six associations patronales du Québec (nommons-les : le Conseil du patronat du Québec, la Fédération des chambres de commerce du Québec, les Manufacturiers et exportateurs du Québec, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, l’Association du camionnage et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain) ont décidé de se coaliser pour demander rien de moins que l’intervention du premier ministre Justin Trudeau dans le conflit au port de Montréal.

L’objectif qu’elles poursuivent est le suivant : elles réclament l’adoption rapide d’une loi spéciale qui aurait pour effet d’interdire toute forme d’arrêt collectif de travail de la part des 1150 débardeurs. Pour ces associations patronales, une grève « partielle » ou « générale et illimitée » est « inacceptable ». Leur argument en appui à leur prise de position est le suivant : « un port ne peut fonctionner à temps partiel ». Voilà pourquoi elles demandent de manière désespérée l’intervention du premier ministre et de son gouvernement dans ce différend. Convenons que cet argument relève d’un simplisme désespérant et qu’il ne tient pas compte des intérêts des salariéEs syndiquéEs. Bref, nous sommes ici en présence d’une affirmation qui tient compte uniquement des intérêts égoïstes du patronat. Un raisonnement que nous pouvons qualifier de nettement rétrograde.

Dans l’histoire des civilisations, les grands dictateurs se sont toujours affichés comme étant farouchement et férocement opposés à l’exercice du droit de grève. Nous ignorons si les dirigeantes et les dirigeants des six organisations nommées ci-haut sont absolument (et ce en tout temps) contre l’exercice du droit de grève. Nous pouvons avancer par contre, avec assurance, qu’elles et qu’ils donnent la nette impression, en ce moment, d’être aux abois.

Yvan Perrier

13 avril 2021

16h

yvan_perrier@hotmail.com

Zone contenant les pièces jointes

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...