Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Québec solidaire propose une pause-vaccin pour les travailleurs et les parents

MONTRÉAL et SHERBROOKE, QC, le 13 janv. 2022 - Le responsable de Québec solidaire en matière de Travail, Alexandre Leduc, et la responsable solidaire en matière d’Éducation, Christine Labrie, proposent au gouvernement de la CAQ d’instaurer une pause-vaccin de 4h afin de permettre aux travailleurs et aux parents d’enfants âgés de 5 à 12 ans de se rendre dans les centres de vaccination pendant leurs heures de travail.

« Le Québec commence à accumuler un retard inquiétant en matière de vaccination, tant chez les adultes que chez les enfants. Alors que la cinquième vague frappe de plein fouet notre réseau de la santé et que le délestage atteint des niveaux critiques dans plusieurs régions, il faut mettre les bouchées doubles pour accélérer la vaccination. Éviter que l’emploi ne soit une barrière à la vaccination, c’est une intervention qui protège les individus, qui protège le réseau de la santé et qui, collectivement, nous aidera à nous sortir plus rapidement de la cinquième vague », déclare Alexandre Leduc.

Dans une lettre envoyée hier au ministre du Travail, Jean Boulet, le député d’Hochelaga-Maisonneuve appelle le gouvernement à octroyer une pause-vaccin de quatre heures pour permettre aux travailleurs et aux travailleuses de se faire vacciner, mais aussi pour permettre aux parents d’enfants âgés de 5 à 12 ans de les accompagner à leur rendez-vous, à l’heure où les campagnes de vaccination dans les écoles ont été abandonnées par le gouvernement.

Pour la reprise de la vaccination dans les écoles

« Je m’explique mal la décision du ministre Roberge de ne pas poursuivre la campagne de vaccination dans nos écoles au moment où l’on a justement besoin d’accélérer le rythme de vaccination des enfants pour se sortir de la cinquième vague. Permettre aux enfants de se faire vacciner à l’école est de loin la façon la plus efficace de procéder. À défaut de relancer cette campagne, le gouvernement doit à tout le moins permettre aux travailleurs qui sont parents d’enfants de 5 à 12 ans de bénéficier d’une pause-vaccin pour accompagner leur enfant à leur rendez-vous », fait valoir Christine Labrie.

En avril dernier, Québec solidaire a suggéré la mise en place d’une pause-vaccin de quatre heures afin de faciliter la prise de rendez-vous, une proposition appuyée par plus de 120 experts dans le domaine de la santé. Pour M. Leduc et Mme Labrie, cette mesure est plus pertinente que jamais à l’heure où les centres de vaccination, la main-d’œuvre et les plages horaires disponibles sont plus limités.

Pour consulter la lettre, cliquez ici.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...