Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Garderies

Réseau des services de garde éducatifs à l'enfance - Le gouvernement pige une fois de plus dans les poches de la classe moyenne (FSSS-CSN)

MONTRÉAL, le 22 déc. 2015 - La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) dénonce l’augmentation de la tarification dans le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance. En plus d’augmenter le tarif aux familles, le gouvernement Couillard favorise indirectement le développement des garderies privées par ses nouvelles règles de financement. Pour la FSSS, il s’agit une fois de plus d’un biais idéologique des libéraux en faveur du privé, alors pourtant que toutes les études démontrent les succès de la politique familiale québécoise.

L’austère cadeau du gouvernement Couillard aux familles du Québec

« Les familles québécoises recevront un autre cadeau empoisonné du gouvernement Couillard au début de l’année 2016. Les frais de garde vont augmenter, ce qui s’ajoute à la modulation des tarifs selon le revenu. Nous ne sommes pas dupes, nous voyons bien que la seule intention de ce gouvernement est de favoriser le développement des places dans les garderies privées. Les libéraux nous démontrent qu’ils ne se préoccupent pas du développement de nos enfants. Si c’était le cas, ils mettraient toute leur énergie à consolider le réseau des services de garde subventionné », expliquent Dany Lacasse et Josée Marcotte, vice-présidents de la FSSS-CSN.

Une étude de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) est venue rappeler récemment que la qualité des services est nettement supérieure dans les services de garde subventionnés. La FSSS-CSN représente la majorité des travailleuses et travailleurs dans les services de garde. Ces travailleuses sont les premières à pouvoir témoigner de l’impact des décisions libérales sur le réseau des services de garde subventionné.

Une nouvelle attaque à un réseau qui a fait ses preuves

Au cours de la dernière année, le gouvernement Couillard a pris plusieurs décisions qui affaiblissent le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance. Pendant qu’il impose des compressions de près de 300 millions de dollars en trois ans, il augmente la tarification pour les familles du Québec.

« Ce qui est très clair, c’est que l’objectif du gouvernement Couillard n’est pas d’améliorer la qualité des services dans le réseau des services de garde. Pourtant, tout démontre que d’investir dans ce réseau nous fait économiser collectivement, en plus de miser sur le développement de nos enfants. S’il en coûte moins cher collectivement pour de meilleurs services dans le réseau des services de garde subventionné, pourquoi vouloir sans cesse favoriser le privé ? Pourquoi vouloir précariser le travail de milliers de femmes qui œuvrent dans le réseau des services de garde ? » se demandent Louise Labrie, représentante des syndicats de CPE, et Lucie Longchamps, représentante des responsables en services de garde en milieu familial (RSG) à la FSSS-CSN.

Sur le même thème : Garderies

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...