Édition du 11 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Soutien au Congrès 2019 de l'APAPI - Le SPGQ appuie les revendications des aides pédagogiques individuels du collégial

QUÉBEC, le 21 mai 2019 - À l’ouverture du Congrès de l’Association professionnelle des aides pédagogiques individuels (APAPI), le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) réaffirme son appui aux aides pédagogiques individuels (API), véritables « actrices et acteurs de premier plan » pour l’accueil et la réussite des étudiantes et des étudiants du collégial.

De l’admission jusqu’à la sanction des études, les API demeurent des personnes professionnelles très engagées pour la réussite des cégépiennes et cégépiens. Ils implantent, notamment, des solutions de soutien adaptées à la réussite d’une clientèle de plus en plus diversifiée.

En outre, les API offrent des conseils, de l’assistance, de l’animation et de l’information auprès des étudiantes et étudiants en lien avec leur cheminement scolaire. De plus, les API proposent un service-conseil au personnel enseignant et au personnel-cadre pour les programmes d’enseignement et le cheminement scolaire des étudiantes et étudiants. Depuis quelques années, la profession évolue : elle offre de plus en plus de soutien sous forme de relation d’aide.

Richard Perron, président du SPGQ, affirme que « les API sont souvent les maîtres d’œuvre d’initiatives originales de prévention pour contrer le décrochage. Ces personnes professionnelles interviennent pour augmenter la persévérance et la réussite scolaire dans leur collège. Elles sont souvent sollicitées pour conseiller la mise à jour des politiques institutionnelles et des programmes d’études. Malgré la complexification de leurs tâches, le gouvernement a choisi de dévaloriser la profession dans l’exercice de relativité salariale tenu lors de la dernière négociation. Il s’agit là d’un geste démotivant pour les API qui ont subi cette dévalorisation de plein fouet, le 2 avril dernier. Le SPGQ appuie donc sans réserve la position de l’APAPI transmis récemment dans une lettre adressée au ministre de l’Éducation et l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge. Le SPGQ demande au ministère de soutenir davantage la profession d’aide pédagogique individuel lors de la prochaine ronde de négociations qui débutera cet automne. »

La complexification de la tâche des API dans les dernières années touche surtout :

- l’augmentation d’une clientèle issue de l’immigration et la multiplication des personnes en situation de handicap ;

- l’augmentation de l’intervention en counselling ;

- l’introduction de nouvelles qualifications, requises pour occuper ce corps d’emploi ;

- des modifications aux Règlements sur le régime d’études collégiales (RREC).

Le SPGQ félicite les aides pédagogiques individuels qui appuient la réussite de nos jeunes ; il leur souhaite de beaux échanges et du ressourcement professionnel lors du Congrès annuel de l’APAPI.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...