Édition du 14 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Transport en commun

Tarification sociale du transport en commun : retour vers le futur ?

MONTRÉAL, le 8 juin 2021 - À partir du 1er juillet prochain, les enfants pourront prendre gratuitement le métro et le bus jusqu’à 11 ans en tout temps et les aîné.es bénéficieront d’un rabais de 70 %. Le Mouvement pour un transport public abordable (MTPA) se réjouit que l’accès financier au transport en commun soit amélioré par ces nouveaux tarifs, mais déplore que les Montréalais.es à faible revenu soient encore laissé.es pour compte.

« Malheureusement, rien n’a bougé dans la région montréalaise pour les personnes en situation de pauvreté, pour qui le prix du transport en commun est toujours un obstacle aux déplacements. Il était pourtant permis d’espérer mieux étant donné les engagements de la mairesse Plante et de la reconnaissance de l’enjeu par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) ! », selon Jean Lalande, du Mouvement pour un transport public abordable (MTPA).

Depuis 2018, l’ARTM a travaillé à mettre en place une nouvelle grille de tarifs pour la grande région de Montréal. Bien qu’elle ait reconnu l’importance de l’enjeu de l’inaccessibilité financière du transport en commun, l’ARTM a évacué la question de la récente consultation sur les nouveaux tarifs du Montréal métropolitain.

Les prochaines élections municipales auront lieu le 7 novembre prochain. Le MTPA exige que les candidat.es à la mairie de Montréal renouvèlent leur engagement à mettre en place une tarification sociale basée sur le revenu dans le transport en commun au cours de leur premier mandat.

« Plus on se retrouve en situation de pauvreté, plus on a de la difficulté à avoir accès au transport et à se déplacer. Se déplacer est essentiel pour répondre à ses besoins, que ce soit pour chercher de l’emploi, aller à la banque alimentaire, visiter des proches, se rendre à un rendez-vous médical, etc.. Être limité.e dans ses déplacements contribue à l’exclusion sociale et à l’isolement des personnes à faible revenu », explique Jérémie Dhavernas du MTPA.

Les récentes annonces de tarifs réduits pour les étudiant.es, enfants et aîné.es démontrent qu’avec de la volonté politique, il est tout à fait possible pour la STM de mettre en place une tarification sociale du transport en commun pour les personnes à faible revenu. Valérie Plante et Denis Coderre s’étaient déjà engagés en 2017 à mettre en place une tarification sociale, ce qui n’a pas été fait.

Conséquemment, le MTPA convie les Montréalais.es à un rassemblement le mardi 8 juin 2021 à 10h30 devant le CEDA (2515 rue Delisle) pour revendiquer un tarif social. Parce qu’on ne veut pas rejouer dans le même film !

Le Mouvement pour un transport public abordable (MTPA) est une coalition regroupant 50 organisations du milieu communautaire qui sont préoccupées par les impacts du coût du transport en commun sur les personnes en situation de pauvreté dans la région de Montréal.

Mouvement pour un transport public abordable (MTPA)

Le Mouvement pour un transport public abordable (MTPA) est une coalition regroupant 50 organisations du milieu communautaire qui sont préoccupées par les impacts du coût du transport en commun sur les personnes en situation de pauvreté dans la région de Montréal.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Transport en commun

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...