Édition du 19 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Tournée pancanadienne Justice énergétique : Pour la défense du fleuve Cauca en Colombie

Au cours des mois d’octobre et novembre de cette année aura lieu la tournée Justice énergétique : pour la défense du fleuve Cauca en Colombie, dans plusieurs villes du Canada, avec la représante du mouvement Rios Vivos en Colombie, madame Isabel Cristina Zuleta.

28 octobre au 1 novembre, Vancouver

2, 3 novembre, Saskatoon

5, 6, 7, 12, 13, novembre, Montréal

8-10 novembre, Winnipeg

14-16 novembre, Québec

19-22 novembre, Ottawa

25-27 novembre, Toronto

La coalition d’organisations qui appuie cette tournée dénonce fermement les violations systématiques des droits humains causées par le mégaprojet hydroélectrique Hidroituango en Colombie. Hidroituango est opéré par la compagnie Empresas Públicas Medellín, EPM, avec la participation d’importants capitaux canadiens. Ce mégaprojet, située sur le fleuve Cauca − le deuxième en importance en Colombie dont dépendent près de 10 millions de personnes − consiste en un barrage de 225 mètres de hauteur et d’un volume de 20 millions de mètres cubes, ainsi qu’une centrale souterraine de 2400 MW et 13.930 GWh d’énergie moyenne annuelle.

Selon Isabel Zuleta du Mouvement Rios Vivos, « depuis son lancement en 1997, ce mégaprojet a été imposé par la violence et le déplacement forcé de la population, victime du conflit armé ». Sur le territoire affecté par Hidroituango, pendant le conflit armé en Colombie, entre 60 et 110 massacres ont eu lieu et il y a eu près 2.000 victimes de disparition forcée et des milliers de personne déplacées.

Depuis le début, le projet a été marqué par la répression des défenseur.e.s du territoire et par une large destruction de l’environnement. En 2017, des membres du Mouvement Rios Vivos ont été criminalisés et ont été victimes de menaces individuelles et collectives, des cas de torture, d’attaques à l’explosif, des procédures judiciaires, de la stigmatisation et de mesures de précaution. En mai 2018, une série de décisions irresponsables de la part d’EPM, tels que le blocage de deux des trois tunnels de drainage avec du concret afin d’accélérer le remplissage du barrage, ont causé le blocage d’un des tunnels, ce qui a entraîné le détournement du fleuve, mettant en danger la population. Cette urgence a conduit à l’évacuation de « quelque 113.000 habitants de Port Valdivia et Port Antioquia, ainsi que des municipalités de Cáceres, Sabanalarga et Taraza, situées sur les rives du fleuve Cauca ». Près de 90 % de la population de la région vit du fleuve. Les conséquences socio-économiques pour la population affectée par Hidroituango ont été désastreuses.

Outre le risque causé par ce barrage, dans un audit réalisé par le Bureau du Contrôleur général de la République de la Colombie, on a trouvé 35 irrégularités. Selon le Bureau du Contrôleur, ces irrégularités font que le barrage ne soit viable ni techniquement ni financièrement1.

Pour Marie-Ève Marleau du Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL), « c’est condamnable que la Caisse de dépôt et placement du Québec et Export Development Canada financent ce projet. L’argent des citoyennes et citoyens du Québec et du Canada ne devrait être utilisée par les gouvernements ou par des corporations pour contribuer à des projets de mort, comme Hidroituango ».

Les organisations qui appuient cette tournée invitent à signer la pétition Retrait du financement accordé au projet Hidroituango par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

La visite comprend des rencontres avec les autorités canadiennes, des forums avec des organisations de la société civile, des échanges d’expériences avec les peuples autochtones affectés par des barrages, visite de barrages au Canada, des conférences et ateliers dans des universités. La tournée aura lieu dans les villes de Vancouver, Kelowna, Saskatoon, Montréal, Winnipeg, Québec, Ottawa et Toronto.

Activités publiques à Montréal

Tournée pancanadienne : Justice énergétique : pour la défense du fleuve Cauca en Colombie

Invitée : Isabel Zuleta, porte-parole du mouvement Ríos Vivos

Vidéo promotionnelle : https://www.youtube.com/watch?v=X0qd2sb4Cyw&feature=youtu.be

· Mercredi 6 novembre 2019 – 18h00 à 20h00 Panel public Le rôle du "Québec" dans les conflits environnementaux, les massacres et les déplacements en Colombie

Université Concordia, Département de sciences politiques, Édifice Hall - H1220

Événement Facebook

Jeudi 7 novembre – 19h15 à 21h00

Justice énergétique : les coûts socio-environnementaux des investissements du Nord en Colombie. Conférence d’ouverture des JQSI : changeons le système, pas le climat, dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI) de l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Événement Facebook

Mardi 12 novembre – 12h00 à 14h00 - Midi-causerie
| Justice climatique et extractivisme, Oxfam-Québec

Événement Facebook

Mercredi 13 novembre – 12h00 à 14h00
Rassemblement devant La Caisse de dépôt et placement du Québec pour dénoncer ses investissements dans le projet Hidroituango, en Colombie
Édifice Jacques-Parizeau 1000, place Jean-Paul-Riopelle H2Z 2B3

Événement Facebook

Organisations qui appuient la tournée

Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL), Common Frontiers, Colombia Working Group (CWG), Care for colombian leaders, Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC), Campagne Lavons les mains sales de la Caisse-Montréal ; CoDevelopment Canada, Steelworkers Humanity Fund (Fonds humanitaire des Métallos), MiningWatch Canada, Centre international de solidarité ouvrière (CISO), Amnesty International Canadá, Peace Brigades International-Canada, KAIROS, CASA, Inter Pares, America Policy Group du Conseil canadien de coopération internationale, Alliance de la Fonction publique du Canada (Public Service Alliance of Canada), Solidarité Laurentides Amérique centrale (SLAM), International Women’s Alliance, International Coalition for Human Rights in the Philippines-Canada (ICHRP), Teaching Support Staff Union de Simon Fraser University (TSSU), Solidarity and Social Justice

1 Contraloría resume que económicamente Hidroituango es inviable : Gobernador. Caracol Radio, Medellín, 23 septembre 2019.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...