Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Un autre groupe de débardeurs sera en grève au port de Montréal (Association Internationale des débardeurs (Vérificateurs))

MONTRÉAL, le 28 juill. 2020 - La section locale 1657 de l’Association internationale des débardeurs (Vérificateurs) a remis hier un avis d’une grève à son employeur, l’Association des employeurs maritimes (AEM). Celui-ci a été signifié conformément aux dispositions du Code canadien du travail. La section locale 1657 de l’AID n’a pas eu à recourir à la grève depuis plus de 30 ans, mais présentement, les négociations sont dans une impasse.

« L’Association des employeurs maritimes qui représente les exploitants de terminaux a refusé de reconnaître et de négocier de nombreuses clauses touchant la sécurité d’emploi et la juridiction des tâches de nos membres », a déclaré Ian Mulcahy, président de la section locale 1657 de l’Association internationale des débardeurs (Vérificateurs).

Selon le syndicat, les opérateurs de terminaux ont implanté une technologie dans le but d’éliminer les emplois des vérificateurs. Plusieurs clauses, dont les horaires et les heures de travail, demeurent également non résolues et empêchent les parties de conclure une entente afin de renouveler la convention collective.

« Les femmes et les hommes de la section locale 1657 de l’AID ont travaillé 7 jours sur 7 pour maintenir la chaîne d’approvisionnement au cours des premiers mois de la pandémie de COVID-19 risquant leur santé et leur sécurité ainsi que celles de leur famille », de rappeler M. Mulcahy.

La semaine dernière, l’employeur a annoncé qu’il éliminait les dispositions relatives à la sécurité d’emploi de la convention collective, laissant ainsi plusieurs employés sans salaire.

« Cet acte de provocation planifié démontre bien le manque de respect de l’AEM à l’égard des membres du syndicat et de leurs droits négociés », de conclure le président de la section locale.

La grève commencera le vendredi 31 juillet 2020 à 6 h et se terminera le 1er 2020 à 7 h.

Le local 1657 représente environ 175 travailleurs et de travailleuses.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...