Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Immigration

Votre indifférence nous tue !”*

*Des femmes sans statut d’immigration exigent la régularisation, l’accès
aux soins de santé et aux prestations de remplacement de revenu *

*MONTRÉAL, le 10 novembre 2020 - *après avoir épuisé ses économies afin
d’obtenir des traitements pour une maladie professionnelle qui ne sera
jamais officiellement diagnostiquée, Lourdes Castro quittera, à bout de
force et à contrecœur, le Canada alors qu’elle y a vécu sans statut pendant
11 ans pour rentrer au Mexique dans l’espoir d’obtenir des soins. Or, la
maladie ayant atteint un stade trop avancé, elle décédera au début du mois
de septembre.

PINAY-Québec et Médecins du Monde uniront leurs voix au comité de femmes de
l’Association des travailleurs et travailleuses d’agence de placement
(ATTAP) dans le cadre d’une conférence de presse en ligne mardi le 10
novembre 2020, pour exiger l’action des gouvernements afin d’assurer la
protection des travailleur-euse-s vulnérables, comme Lourdes Castro.
Médecins du Monde témoignera entre autres des obstacles pour l’accès à la
santé de ces femmes ainsi que les conséquences sur leur vie et leur
sécurité.

« La vaste majorité de nos membres ont des problèmes de santé non traités
et juste dans la dernière année, deux d’entre elles sont décédées parce
qu’elles n’ont pas pu payer les soins dont elles avaient besoin
 », explique
Viviana Medina, organisatrice communautaire du Centre des
travailleur-euse-s immigrant-e-s chapeautant le comité femme de l’ATTAP.

Les travailleuses sans statut ont risqué leur vie tout au long de la
pandémie. Plusieurs ont été affectées à la désinfection des espaces
contaminés par la COVID. « Nous avons été mises de côté trop longtemps.
Nous ne voulons plus être ignorées ! » affirme Nadia, qui a perdu son emploi
de femme de ménage avec la fermeture des hôtels.

Le Comité femme de l’ATTAP et leurs alliés revendiquent :

- *La régularisation définitive de leur statut d’immigration* pour
cesser de vivre dans la peur constante d’être dénoncées ou découvertes par
les autorités puis déportées.
- * L’accès aux soins de santé gratuits *(RAMQ) pour que plus jamais une
vie humaine ne soit perdue alors qu’elle aurait pu être soignée dans la
dignité.
- *L’accès aux prestations de remplacement de revenu* (PCRE,
assurance-emploi, aide de dernier recours, etc.). Sans cela les personnes
sans statut sont forcées de travailler malgré la maladie.

*Quoi * : Conférence de presse de travailleuses sans statut et leurs alliés. Les
personnes qui prendront la parole sont :

- Nadia, comité femme de l’ATTAP
- Zara, comité femme de l’ATTAP
- Nina, comité femme de l’ATTAP
- Chary, membre de PINAY-Québec
- Isabelle Brault, Travailleuse sociale de la clinique de Médecins du
Monde

*Où :* Par vidéoconférence, lien zoom sur demande (
beauvais.noemie@courrier.uqam.ca )

*Quand :* Mardi, le 10 novembre 2020 à 10h

*Contacts pour les médias*

*Centre des travailleuses et travailleurs immigrant-e-s* (CTI)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Immigration

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...